Fleurance veut confirmer son regain de forme

16.JPG

Ce samedi 15 novembre (à 18 h), pour le compte de la 8ème journée de championnat de Régionale 1, Fleurance (8ème) se déplace à Pibrac (3ème).

Il aura fallu attendre la 6ème journée de championnat pour voir l’ASFLS engranger enfin sa première victoire (2-0 contre Lourdes). Un succès suivi d’un excellent match nul à Golfech (1-1). C’est donc en pleine confiance retrouvée que les joueurs d’Arnaud Dessum vont aborder leur rencontre de ce samedi soir, sur le terrain de Pibrac. Des Pibracais, promus surprenants, qui se classent à ce jour à la 3ème place, à deux longueurs des leaders Auch et Tarbes.

Pour l’entraîneur fleurantin, malgré l’entame de l’hiver, le ciel se dégage. « Cette série de bons résultats nous permet de ramener des points et c’est bien pour la confiance. Car ça commençait à devenir compliqué à gérer cette situation où on se traînait avec toutes ces défaites. D’autant que beaucoup de ces défaites n’étaient pas méritées. La seule qui l’était, c’est le match à Pradines (3-0) où on est passé au travers. » Deuxième plus faible attaque de la poule (7 buts inscrits), Fleurance s’est donc mis à retrouver le chemin des filets. Et du coup, quoi qu’encore en bas de tableau (10ème avec trois points d’avance sur le 12ème, Aussonne), le club du Président Saint-Ygnan s’est enfin mis en marche vers son objectif, à savoir le maintien. Face aux Haut-Garonnais, les Gersois abordent ce deuxième déplacement consécutif avec l’intention « de ramener quelque chose de positif ; si on peut gagner là-bas, on ne s’en privera pas » commente Arnaud Dessum qui ne veut pourtant en aucun cas s’enflammer, comme il le montre en livrant le portrait de son adversaire du jour : « Pibrac est un promu qui a réussi un super début de championnat, à l’opposé de nous, en prenant rapidement des points… C’est une équipe solide à domicile et bien en place, rigoureuse, disciplinée, qui ne prend pas beaucoup de risques ; donc, il n’y aura pas beaucoup d’espace pour nous. Il va falloir être imaginatif dans l’animation offensive. »

L’ASFLS devra se passer des services de son défenseur central Simon Cazeneuve et de son milieu récupérateur Hamama Doumbouya, tous deux suspendus. A l’inverse, reviennent de suspension Thomas Claverie et Pierre Delenclos ; auxquels il faut ajouter Sidaoui, de retour d’un long périple dans l’hémisphère sud.

37.JPG
Comme ici contre Auch, l'ASFLS n'hésite pas à aller au duel.
47.JPG
La confiance est de retour à Fleurance.
96.JPG
Le gardien de Fleurance intervient dans les pieds d'un Auscitain.
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles