Menu

Save the arts / Les expos-anniversaires : un moment de rencontres artistiques privilégié.

Outlook-pppgtjaq - Copie.png

La musique en prime

La galerie SAVE THE ARTS fête ses 2 ans !

Inaugurée en octobre 2016, l’espace d’exposition lislois fêtera ses deux ans le 24 novembre prochain. L’occasion pour cette jeune galerie associative de présenter un cinquième tandem où les sculptures métalliques de Colette Escadafal côtoieront les peintures de Franck Simon.

Les expos-anniversaires : un moment de rencontres artistiques privilégié.

L’année dernière, l’exposition anniversaire intitulée « rétrospective » regroupait une vingtaine d’artistes locaux, dont Béa Fernando, présidente du festival de sculpture de Mourède « Avoz’art ». Comme elle, d’autres personnalités de la sculpture avaient fait le déplacement : « Colette Escadafal était venue découvrir le tout jeune projet associatif. Ça lui a plu. Elle était très enthousiaste à propos du concept de cette petite galerie. Elle nous a soumis son envie de faire vivre ce lieu à sa manière. C’est ainsi qu’est née l’idée de cette deuxième « expo-anniversaire » explique Christian Pasa, président de l’association. 

 

Après une exposition conjointe au Château de Capdeville, en compagnie de Robert Venezia il y a deux ans, puis en 2017 à la Galerie de l'Echarpe à Toulouse, Franck Simon et Colette Escadafal répètent aujourd'hui l'expérience autour d'un projet d'exposition ambitieux : la mise en valeur des sculptures par un jeu subtil de lumières et de dialogue entre les oeuvres. 

Des pièces d’exceptions spécialement créées pour l’occasion.

C’est à son atelier, à Aureville en Haute-Garonne, que Colette Escadafal prépare cette exposition dans le plus grand secret. « Nous n’avons vu qu’une infime partie des œuvres qui seront présentées. Colette travaille en ce moment à la réalisation de pièces inédites. Tout ce que l’on sait, c’est que Colette et Frank Simon travaillent ensemble pour créer un univers qui leur ressemble » explique Angélique Mauran, chargée de l’évènement.

Thomas Saint-Antonin, bénévole ajoute « Tout ce que l’on peut dire, c’est que les sculptures en métal, en verre ou en cristal, de même que les toiles aux matériaux « interdits » du peintre ne devraient pas passer inaperçu.

Un vernissage en musique

Le délicieux duo Tubacello viendra conclure cette journée de fête sur quelques notes de tuba et violoncelle dès 17 h. Mettre en musique les vernissages est une des missions « coup de cœur » portée par l’équipe dans le but d’amener le public à découvrir les œuvres de façon moins frontale, dans une ambiance décontractée.

https://www.facebook.com/savetheartsgallery/videos/2189241524459733/

Retrouvez toutes les informations sur savetheartsgallery.com

Outlook-pppgtjaq.png
Outlook-lvtgqz5c.png
3.PNG
10.PNG
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles