Menu

Les grévistes du CHS d'Auch ont obtenu satisfaction sur leurs revendications

P1480582.JPG

Après 16 jours de grève, 21 heures de négociations et 1 nuit de campement à la délégation territoriale de l’ARS 32, les grévistes de l’hôpital psychiatrique d’Auch ont obtenu vendredi 5 octobre à 14 heures la venue de Mme Lévrier, directrice de l’offre de soins et de l’autonomie de l’ARS Occitanie.

 De nouvelles négociations ont donc pu avoir lieu, « cette fois-ci en présence d’une interlocutrice en mesure de prendre des décisions. Et c’est bien notre mobilisation collective, solidaire, sur plusieurs jours, qui a contraint l’ARS à venir à notre rencontre et se pencher sur notre situation », soulignaient les représentants syndicaux CGT.

Un protocole d’accord a  été signé au terme de 5 heures de négociations dont le financement de 4 postes d’infirmiers diplômés d’Etat (IDE) à la Clinique Ouest et à la Clinique Sud pour avoir un IDE en journée 7j/7, financement à hauteur de 60 000 € pour des postes de psychologues, à pérenniser, financement de 10 contrats de fidélisation par an pour les étudiants infirmiers avec engagement de servir, financement par l’ARS des formations promotionnelles d’aide-soignant à IDE non prises en charge par l’ANFH, attribution d’une NBI de 10 points, avec rattrapage sur les 4 dernières années, à la psychogériatrie.

D’autre part l’ARS Occitanie valide les financements suivants :

. 1,5 M€ en subvention PAI (plan d'aide à l’investissement) pour la reconstruction de la Maison d’accueil spécialisée en 2020 en complément d’une aide de 300 000 euros déjà allouée

. 500 000 € en FIR (Fonds d'Intervention Régional) facture sur les travaux concernant l’unité d’accueil et orientation en 2019

. Accompagnement FIR sur les travaux de l’unité de psycho-gériatrie en 2020 avec engagement de 500 000 euros.

 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles