Auch : journée de l'écologie populaire.

ESPIAU

samedi 29 septembre quartier du Garros.

Historique de la journée d’éducation populaire:

Partie de Toulouse (2009) sous forme de la semaine de l’écologie populaire, cette manifestation est née des constats suivants : 

  • Ce sont les habitants des quartiers populaires qui subissent le plus les atteintes des crises économique, sociale et environnementale voire démocratique, ceci particulièrement mis à jour à Toulouse après l'explosion d'AZF
  • Que l'écologie peut paraître très lointaine des préoccupations premières des habitants des quartiers populaires
  • Que la stigmatisation systématique des zones de banlieue n'arrange rien et qu'au contraire, il est important d'en exprimer les côtés positifs.

À Auch,  quelques membres d’une des associations à l’origine de la semaine toulousaine (les Amis d’Alters Echos) décident d'implanter cette manifestation sous forme d'une journée. Aussitôt répondent présent plusieurs associations du quartier du Garros, le Centre Social CAF, le GABB32, l’ADEAR, Valoris,…  La Mairie d’Auch appuie immédiatement l’initiative et « l’affaire est lancée ».

image archives jdg

La 1ère édition a eu lieu le samedi 25 septembre 2010. 

Ce sont les enfants qui ont, en premier,  assuré le succès de cette manifestation, grâce aux différentes animations proposées par les animateurs de la Salle Polyvalente et du Centre Social CAF et aussi la grande roue de Valoris : les mamans sont « descendues » à leur tour, puis les papas,  et enfin, un peu plus tard, grandes sœurs et grands frères. C’est cette « mécanique » qui a validé la démarche auprès des collectivités locales et permis d’obtenir quelques moyens pour poursuivre cette journée de l’écologie populaire, une date depuis attendue parmi les évènements sur le quartier.

Une partie des organisateurs.

 Objectifs :

Le but de cette journée est non seulement d’informer, de sensibiliser la population aux différents thèmes développés « alimentation et santé (je mange bien, tout va bien) » et « environnement (j’agis pour ma planète) » mais aussi de se divertir et de se rencontrer, rencontres entre habitants du quartier (Vivre ensemble), mais aussi avec des gens venus participer aux différentes animations qu’ils soient ou non derrière les stands.

Créer du lien social autour de l’écologie, c’est ça l’objectif premier de cette journée !! affirme les organisateurs.

La nouveauté la GRATIFERIA :

image archives jdg

 

 

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles