2e phase des Rencontres littéraires de Nogaro

0 Emmanuelle Favier reçoit le Prix 1bis 010618.jpg

Proclamation et remise du Prix littéraire

Vendredi 1er juin vers 17 heures, après les Rencontres avec les écrivains invités (voir l’article https://lejournaldugers.fr/article/27738-1re-phase-des-rencontres-litteraires-de-nogaro), la junior association Un livre dans la poche fait la présentation et la lecture d’extraits des 5 romans sélectionnés (1). Devant les dix écrivains invités et la vice-présidente de l’association, Zoé d’Aquino, et une de ses camarades. Le jury des élèves, présidé par la romancière Valentine Goby, a déjà désigné le lauréat la veille, mais on le connaîtra plus tard.

La présentation des ouvrages est faite avec beaucoup d’humour et de vivacité. Les lycéennes qui se sont chargées de la présentation des romans savent créer une ambiance à la fois réfléchie, chaleureuse et légère. Et celle qui présente Jean-Marc Ceci, lauréat 2017, lui met une couronne de papier sur la tête : on rit beaucoup...

Christine Carrère-Campistron, adjointe au maire, rappelle que ce Prix littéraire « Jeune mousquetaire du premier roman » a été créé avec l’appui du défunt maire Jean-Pierre Pujol. Il prend chaque jour de l’extension et se tourne de plus en plus vers l’extérieur de Nogaro. En provoquant des échanges dynamiques et interactifs.

Valentine Goby rappelle qu’elle a eu des échanges passionnants cet automne, lorsque la sélection des romans retenus a été révélée : « La littérature est un espace de rencontres extraordinaire entre de parfaits inconnus. Des rencontres qui font résonner en nous quelque chose d’universel". Pour elle, cette manifestation, à Nogaro, est particulièrement fédératrice. « C’était un honneur et une joie d’y participer. Donc, un grand bravo ! »

La lauréate

Zoé d’Aquino annonce que le lauréat est une lauréate : Emmanuelle Favier pour Le courage qu’il faut aux rivières. Immédiatement, Jean-Marc Ceci se précipite pour couronner celle qui lui succède…

Christian Peyret, maire de Nogaro, accompagné de Christine Carrère-Campistron et de Maryse Martinot (également adjointe), remet le fac-similé géant du chèque de 1 000 euros pour le Prix. Puis il remercie le professeur de lettres Éric Busson, cheville ouvrière constante de cette manifestation qui fait connaître la littérature et Nogaro.

À ce moment, Zoé d’Aquino remercie et complimente « l’équipe de professeurs » que les lycéens ont la chance d’avoir à Nogaro.

(1) Les 5 écrivains dont le 1er roman a été sélectionné cette année : Florent Bottero (Tu riras moins quand tu connaîtras les hommes – Denoël), Emmanuelle Favier (Le courage qu’il faut aux rivières) – Albin-Michel), Ariane Monnier (Le presbytère - Jean-Claude Lattès), Paul-Bernard Moracchini (La fuite – Buchet-Chastel) et Gaël Octavia (La fin de Mame Baby – Gallimard).

 

 

8 Ian Manook et Jean-Claude Lalumière 1bis 010618.jpg
Ian Manook et Jean-Claude Lalumière
9 NiKo Tackian 1bis 010618.jpg
NiKo Tackian
10 Emmanuelle Favier et Ariane Monnier 1bis 010618.jpg
Emmanuelle Favier et Ariane Monnier
11 Florent Bottero et Gaël Octavia 1bis 010618.jpg
Florent Bottero et Gaël Octavia
12 Paul-Bernard Moracchini et Emmanuelle Favier 1bis 010618.jpg
Paul-Bernard Moracchini et Emmanuelle Favier
13 Zoé d'Aquino vice-présidente et 1 camarade 1bis 010618.jpg
Zoé d'Aquino vice-présidente et 1 camarade
14 Valentine Goby et son roman Je me promets d'éclatantes revanches 1bis 010618.jpg
Valentine Goby et son roman "Je me promets d'éclatantes revanches"
18 Jean-Marc Ceci met la couronne 1bis 010618.jpg
Jean-Marc Ceci met la couronne
30 Emmanuelle Favier couronnée 1bis 010618.jpg
Emmanuelle Favier couronnée
27 Emmanuelle Favier reçoit le Prix 1bis 010618.jpg
Emmanuelle Favier reçoit le Prix
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles