Menu

Lettre des conseillers départementaux au Président Philippe Martin

20180515171524FYz6-image(linked_img).jpg

Monsieur le Président,

Lors des 2 dernières séances, nous avons adopté à l’unanimité un vœu relatif à la limitation de vitesse projetée par le gouvernement dès juillet 2018.

Afin d’étayer une analyse plus rigoureuse, nous vous serions reconnaissants de pouvoir obtenir de vos services des éléments objectifs sur les statistiques accidentogènes relevées au cours des 3 dernières années sur les routes départementales du Gers.

A l’évidence la décision très parisienne d’une limitation à 80 km/h sur le réseau secondaire n’apporte qu’une réflexion supposée de la diminution des accidents les plus graves.

Aussi nous souhaiterions en connaître le nombre et le lien de causalité avec la vitesse limitée à 90km/h.

Les usagers pourront alors juger la pertinence de la disposition gouvernementale, à moins qu’il ne s’agisse que d’une volonté d’éreinter un peu plus les automobilistes déjà fortement pénalisés par l’augmentation du prix des carburants et par les nouvelles obligations liées aux contrôles techniques.

Notre responsabilité d’élu doit concilier la sécurité des personnes et des biens mais exonérer également notre population rurale d’une décision hâtive et contraignante.

Nous vous remercions à l’avance de l’intérêt que vous réserverez à notre demande, en vous assurant, Monsieur le Président, de notre respectueuse considération.

 Robert Frairet et Marie-Martine Dalla-Barba

Conseillers départementaux du Fezensac

conseillers.jpg
Martine Dalla Barba et Robert Frairet
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles