Soirée : Lectures poétiques polissonnes

expo s 014.JPG

Photo : Les cinq auteurs

Vendredi, en fin de journée, quelques curieux se sont retrouvés dans une petite salle à Condom, située à deux pas de la place, afin d’écouter les auteurs lirent leurs œuvres, sortant des sentiers battus.

Non, ce n’est pas le « Cercle des poètes disparus », ils sont bien présents tous les cinq..un peu comme les cinq doigts de la main, unis par l’attrait de beaux textes, qu’ils soient osés, poétiques, dont le thème principal est l’amour avec un grand A, sous toutes ses formes. Oreilles chastes s’abstenir, l’idée est d’apprivoiser l’auditoire par des poèmes humoristiques , inspirés  sur la sexualité, la sensualité, le désir…  « Poésie Rose,  L’Amour en capitales, Confidences coquines, Poèmes popotins et poésies popotines, Aux plaisirs des combats amoureux sont des livrets et des mots, et comme dit l’un d’entre eux « « osons oser » ne pas penser pareillement, être différent, c’est la plus belle chose qui soit. Que naisse la discussion.

Rencontre

C’est ainsi que Patrice Cousin, organisateur de cette soirée, donne quelques détails sur cette initiative. « Je voulais mettre en place à l’attention du plus grand nombre des lectures que personne n’ose, qui font référence à de grands auteurs, à des humoristes tels que Desproges. Lors d’une époque révolue, les thèmes de la sensualité, de l’érotisme, des relations coquines étaient abordées sans détour, sans tabou, aussi Patrice souhaitait remettre ces thèmes au goût du jour aux sens de chacun. Il demande donc à des amis d’écrire des textes polissons, humoristiques, plein de tendresse. L’idée fait son chemin, il contacte cinq auteurs, passionnés de littérature et de libertinage ».

Emballés par son projet, chacun a vite adhérer à l’écriture des ces petits livrets qui sont même vendus 2,50 à l’unité. On peut aussi se les procurer par internet, sur le site crée par Patrice Cousin. Ces livrets sont illustrés , par exemple celui de G.M Baur ( illustrateur de métier) aidé de sa femme (artiste peintre) Françoise Amadieu, Christophe Casazza a été illustré par sa femme Virginie Descur (peintre également),  Jean-Louis Le Breton ( journaliste et créateur du journal gratuit  « le Canard Gascon » illustration de G.M Baur, Gérard Pinson et Patrice ont repris des photos qu’ils ont retravaillé numériquement.

Patrice est actuellement sur un autre projet, par la mise en page d’un magazine national qu’un ami prépare, magazine de 64 pages .

Les livrets proposent donc 5 petits textes illustrés qui raviront les jeunes et les moins jeunes, on peut y découvrir ou redécouvrir des personnages haut en couleurs, ou humour, grivoiserie et libertinage sont de mise.

Patrice explique que c’est une «  pierre dans l’eau », que l’idée est arrivée un beau jour et que tout s’est fait dans l’urgence, mais le travail est abouti, il ne sait pas encore s’il y aura une suite, espérons que c’est le début de leur aventure littéraire et que le public sera réceptif.

 

Pour se les procurer :

www.pastels-tilleuls.fr

 

expo s 015.JPG
Le public
expo s 016.JPG
Patrice Cousin
expo s 017.JPG
Gérard Pinson
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles