Menu

Budget participatif gersois : le Gers c'est vous

1-EPSON677.JPG

Lancement au musée campanaire de la commune

C’est Romain Beaucher qui s’est adressé à une importante assistance de près de 300 personnes pour dévoiler l’objet de la soirée, où l’on pouvait noter la présence de la conseillère régionale Fatma Adda, de conseillers départementaux, dont les deux conseillers du canton  et de nombreux élus.

Francis Idrac, était fier d’accueillir, le premier, pour sa commune, Philippe Martin, président du conseil départemental et Pauline Véron, adjointe au maire de Paris, venus détailler ce budget participatif. Il en a profité pour remercier le président du conseil départemental, pour l’aide apportée pour le nouveau collège, à la recherche d’un nom de femme célèbre, la nouvelle salle des sports et la caserne des sapeurs-pompiers.

Philippe Martin a mentionné que ce serait une nouvelle façon de travailler, sur l’exemple de ce qu’avait fait la ville de Paris.

Pauline Véron a indiqué que pour Paris c’était un budget de 100 millions d’euros qui avait été débloqué mais que le million d’euros que Philippe Martin allait consacrer pour le Gers était très bien, indiquant que les Gersois allaient pouvoir choisir, avec l’intérêt général opposé à l’intérêt privé, en utilisant un outil de réconciliation.

Tous deux étaient d’accord pour admettre que ce serait prétentieux de dire que cela allait réussir, mais qu’au moins cela avait le mérite d’être tenté. Une quinzaine de réunions suivront dans le Gers, mais aussi une présence sur les marchés.

On peut féliciter Philippe Martin, pour cette initiative courageuse, de manière à retrouver une façon de travailler ensemble, en faisant confiance aux citoyens. A noter que pour Paris, ce budget participatif a été fait en tenant compte de ce qui s’était fait à Porto-Alegre, New York et Lisbonne.

Chaque année on examinera ce que souhaitent les habitants. Il y aura des consultations sur internet et des votes dans des urnes implantées çà et là. Tout le monde pourra voter. C’est donc un projet enthousiasmant, avec une force de propositions pour construire.

Romain Beaucher a déclaré que l’on n’était jamais aussi intelligent que lorsque l’on était à plusieurs et il a expliqué que cette soirée allait être participative, sous forme de "déambulation" avec quatre ateliers, à savoir :

1/un budget pour tous les cantons et tous les thèmes.

2/pas facile pour tout le monde de passer d’une bonne idée à un bon projet.

3/il faut informer les Gersois qui ne sont pas là.

4/pour faire sortir les projets de terre il va falloir faire travailler tout le monde ensemble.

Bon nombre des présents ont joué le jeu en allant présenter leurs projets, affichés ensuite sur des tableaux, projets qui seront collationnés et notamment évoqués à la prochaine réunion, qui aura lieu à Fleurance.

Grégoire Alix-Tabeling, autre membre de l’équipe a indiqué que ce budget participatif gersois était sur mesure pour le Gers.

Il y aura donc une pré-synthèse sur les projets les plus fédérateurs, avec pour but principal, une information de tous les Gersois, par le bouche à oreilles, le numérique et les radios locales, avec un rôle à jouer pour les municipalités et les associations, avec des jeunes parrainés par des plus anciens.

Philippe Martin a conclu en disant qu’avec ce lancement réussi, on était heureux, vu le nombre des gens intéressés par ce projet. Il les a tous remerciés mais a aussi remercié la marraine du jour, Pauline Véron. Un grand bravo à tous car nous sommes capables d’être positifs pour vivre ensemble, a-t-il ajouté.

Il a mentionné que la prochaine réunion serait donc le 23 mars à Fleurance, dont la mairesse était présente au musée campanaire lislois et qu’ensuite il y aurait Eauze, Mirande et bien d’autres villes pour terminer par Auch. Il a ensuite invité les participants au verre de l’amitié.

une assistance attentive.JPG
une assistance attentive
Francis Idrac accueillant la première réunion.JPG
Francis Idrac accueillant la première réunion
une assistance de près de 300 personnes.jpg
une assistance de près de 300 personnes
Grégoire Alix-Tabeling.JPG
Grégoire Alix-Tabeling
les animateurs d'ateliers.JPG
les animateurs d'ateliers
Pauline Véron et Philippe Martin.JPG
Pauline Véron et Philippe Martin
Pauline Véron, adjointe mairie de Paris.JPG
Pauline Véron, adjointe au maire de Paris
Philippe Martin president conseil départemental.JPG
Philippe Martin, président du conseil départemental
un des animateurs d'ateliers.JPG
un des animateurs d'ateliers
Romain Baucher dévoilant la soirée.JPG
Romain Beaucher dévoilant la soirée
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles