Menu

La traversée de l'espoir

P1380918.JPG

Edouard Detrez effectuera 710 kms pour rencontrer Emmanuel Macron

« Je suis très fière de mon fils Édouard, c’est une folie ce qu’il fait de vouloir monter jusqu’à l’Élysée en fauteuil roulant. En voiture cela aurait été plus simple mais là il va souffrir. Ce à quoi il a répondu en nous disant je sais ce qu’est la souffrance. C’est un vrai battant », dévoile Muriel Detrez avant le départ d’Édouard ce jeudi 4 janvier à 10 h 15 depuis la zone artisanale de Lectoure.

Plus précisément de l’atelier de construction que dirige Édouard Detrez, le Fauteuil Roulant Français, qui est situé dans le local « Pépinière d’entreprises de Lomagne » où avec son frère, Stephen, et avec l’aide de son père, Serge, ils construisent des fauteuils roulants « Made in France ». Et c’est sur ce point précis qu’Édouard Detrez veut rencontrer le président de la République pour lui expliquer ce qui lui tient à cœur.

Les points forts de sa démarche auprès d’Emmanuel Macron pour que son entreprise prenne son essor industriel seront de lui demander que la France lui apporte son soutien pour ses investissements tout comme elle le fait d’ailleurs pour de nombreuses starts up. « C’est regrettable que mon entreprise qui sera unique en France et qui présente un projet porteur au niveau national ne soit pas reconnue », se désole Édouard Detrez. En effet les perspectives d’un fauteuil roulant français sont énormes car ce sont quelques 700 000 personnes qui utilisent ce moyen de locomotion. Sans parler des athlètes de haut niveau qui sur un fauteuil actif et sportif roulant made in France pourraient se présenter aux jeux paralympiques de Paris 2024.

Enfin tout au bout de la démarche d’Édouard Detrez il y a en perspective la création d’une cinquantaine d’emplois. Et pour cela il faut investir depuis la recherche en passant par la production et la commercialisation, le coût global serait de l’ordre de 2 millions d’euros.  

C’est donc parti pour  Édouard, 26 ans, qui va effectuer un périple de Lectoure à Paris soit 710 kms qui seront fractionnés en 17 étapes. Il sera accompagné par ses parents qui lui assureront la sécurité sur la route en le suivant en voiture.

25446459_1487600931353619_5125613763040929459_n.jpg
Le détail du parcours, Lectoure-Paris.
P1380898.JPG
Le frère, Stephen, et la mère, Muriel, aident Edouard à s'équiper.
P1380906.JPG
Prêt pour le départ.
P1380874.JPG
Personnalités, sponsors, famille et amis se retrouvent autour d'Edouard avant son départ.
P1380878.JPG
Tout est dit sur l'affiche.
P1380840.JPG
C'est avec beaucoup de disponibilité et de gentillesse qu'Edouard Detrez à répondu à des dizaines d'interviews.
P1380832.JPG
Le sénateur, Raymond Vall et le président de la CC de la Lomagne gersoise, Jean-Louis Castel, sont venus soutenir Edouard Detrez.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles