Mobilisation pour la revitalisation du village

2017-12-19_Photo-plan-projet-amenagement-RD39_06-1.jpg

Un aménagement élaboré avec le conseil départemental depuis 2014

Le dimanche 7 janvier 2018 à 11h30, le maire, Josianne Delteil, et son conseil municipal, accueilleront les habitants pour les traditionnels vœux de bonne année. Cette rencontre conviviale sera également l’occasion de lancer une grande mobilisation pour la valorisation et la sécurisation du village

Dès 2012, le conseil municipal avait demandé des études de sécurité et d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite sur les deux axes traversant le village, les routes départementales 39 et 257. Le conseil départemental avait ensuite informé la commune, le 14 octobre 2014, qu’il ne pourrait prendre en charge l’intégralité des travaux mais s’était engagé à accompagner la mairie.

Pendant 3 années, le conseil municipal a préparé un projet d’aménagement urbain visant à revitaliser le bourg. Pour le maire, l’objectif est « de répondre aux besoins des parents d’élèves et des personnels, en matière de stationnement devant l’école, mais aussi de rendre le village plus agréable et plus sûr, tout en maintenant l’activité économique » La commune a engagé un maître d’œuvre, obtenu la validation du projet par les services de la préfecture, réalisé les travaux préalables (enfouissement de réseaux, démolition du poste moyenne tention des Thuyas…), associé de nombreux partenaires, dont la députée et conseillère départementale Gisèle Biémouret rencontrée le 14 avril 2016, et découpé le projet en 2 tranches afin d’étaler les demandes de subvention dans le temps. 1ère tranche : RD 39 (route du Calvaire) pour 900 000 € HT environ, 2ème tranche RD 257 (route de Marestaing) pour 550 000 € HT environ.

Mobilisation pour le réexamen du projet par le conseil départemental

Le 27 octobre dernier, le conseil départemental a attribué à la commune une subvention de 45 253 € pour la tranche n°1, soit 5 % ! Cette subvention est 10 fois inférieure à celle attendue (465 311 €) en fonction des taux habituels de co-financement, et ne permet pas de commencer les travaux. Josianne Delteil explique : « nous avons obtenu 315 000 € des services de l’État et 10 000 € de la réserve parlementaire de madame Biémouret. Il reste 575 000 € à financer, la commune a besoin d’un vrai soutient du conseil départemental, d’autant qu’il s’agît d’une route départementale et que le président Philippe Martin avait assuré que le conseil départemental compenserait la perte de l’échangeur de Monferran-Savès sur la future 2x2 voies. » Elle ajoute « le conseil d’architecture, de l’urbanisme et de l’environnement, financé par le conseil départemental, nous avait réalisé une première étude de valorisation en 2009. Depuis cette date, nous travaillons sur ce projet. Cette réponse du conseil départemental est pour moi inadmissible ! »

La commune souhaite obtenir un nouvel examen par le conseil départemental du Gers et une subvention de 450 000 € minium.

RDV le dimanche 7 janvier 2018 à 11h30 à la salle des fêtes

L’avant-projet sera exposé à la salle des fêtes le dimanche 7 janvier 2018 à l’occasion des vœux du conseil municipal. Tous les Monferrannais et Monferrannaises sont conviés à cette rencontre.

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles