Menu

Alerte à la bombe

maif.JPG

Fausse revendication

Vent de panique aux bureaux de la Maif, hier peu après midi, les locaux ont été évacués en urgence à la suite d'une alerte à la bombe.

Le siège national de la mutuelle d'assurances avait reçu une menace d'attentat. "Tout va péter" . L'avenue des Pyrénées a été rapidement bouclée, ce qui évidemment a provoqué de gros problèmes de circulation dans la préfecture.  Les occupants des boutiques attenantes ont également été invités à quitter les lieux. La perturbation a duré près de deux heures . 

Au final, rien  de suspect dans les lieux, le dispositif important déployé par mesure de sécurité a été levé . Il s'agissait vraissemblablement d'une mauvaise blague, ou peut-être d'un assuré mécontent du règlement d'un dossier. Une enquête est toutefois ouverte  Ce n'est pas la première fois qu'une alerte à la bombe secoue la ville d'Auch et perturbe la vie des citoyens, mais deux précautions valent mieux qu'une dans ce genre de choses.

 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles