Menu

Des pompiers gersois appelés en urgence dans l'Aude

feu foret aude.JPG

Hier soir, jeudi 7 septembre, peu avant 23 h, à la demande du préfet de la zone de défense Sud, un groupe feux de forêt constitué de 21 sapeurs-pompiers Gersois, volontaires ou professionnels, a pris la direction de Lézignan-Corbières afin de prêter main forte à leurs collègues de l'Aude. En effet le département de l'Aude fait face depuis plusieurs jours à des départs de feux particulièrement virulents en raison d'une sécheresse très marquée cette année, associée à des vents forts.

Pierre-Léonard Rouzaud, représentant le Préfet du Gers et le Colonel Eric Meunier, directeur du service départemental d'incendie et de secours, étaient présent. 

Le groupe Gersois s'est présenté vers 2 h cette nuit, à l'Abbaye de Fontfroide, désigné comme point de regroupement des moyens arrivant en renfort sur la zone. Ils ont été immédiatement intégrés dans le dispositif de lutte et engagés au lever du jour sur le feu de Bizanet.  L'objectif des soldats du feu est de protéger le massif de Fontfroide, et ses centaines d'hectares de forêts et de pinèdes, qui se trouvent à proximité. Ce matin, trois colonnes de pompiers sont toujours sur place pour surveiller le périmètre. 90 hectares ont brûlés malgré la présence sur place de 200 sapeurs pompiers et d'importants moyens développés.  Les sapeurs-pompiers gersois engagés sont originaires de 10 centres d'incendie et de secours différents : Auch, Eauze, L'isle Jourdain, L'isle de Noé, Lectoure, Lombez, Montréal, Nogaro, Simorre et de l'Etat-Major du SDIS. Ils ont à leur disposition pour remplir cette délicate mission 4 engins de lutte, camion-citerne feux de forêt en provenance de Auch, L'Isle-Jourdain, Nogaro et Mirande, 1 engin de commandement de Mirande et 1 engin de soutien d'Auch.

Cet incendie est le second important dans l'Aude en 24 heures. Entre mercredi et jeudi quelques 700 hectares ont été ravagés dans le secteur de La Palme, Port-la-Nouvelle et Sigean.  La situation évolue "favorablement" pour l'incendie de forêt à Bizanet, a indiqué le directeur de cabinet du préfet de l'Aude, Grégory Lecru.

La durée de la mission des sapeurs pompiers gersois n'est pour l'heure pas encore déterminée.


Un groupe feux de forêt (GIFF) est composé de 20 sapeurs-pompiers spécialisés dans la lutte contre les feux de forêts, d'un engin de commandement (VLTT), de 4 engins de lutte (CCF) et d'un engin de soutien (VTU). Une infirmière de sapeur-pompier complète le groupe, pour prendre en charge les incidents physiques, toujours possibles lors de la difficile phase de lutte.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles