LA ROMIEU: C'est un jardin extraordinaire...

Potager Germain 1.jpg

On peut sans doute se permettre d’évoquer la chanson de Charles TRENET quand il s’agit de décrire le jardin de Germain PASSONI. Il ne fait pas partie de ceux qu’on visite habituellement et qui font l’objet de reportages ou de concours télévisés. D’ailleurs, ce n’est pas à proprement parler un jardin d’agrément mais un potager. Et moi, je trouve çà beau un potager. Celui là fait 4 800m², niché au fond d’un vallon bordé d’un ruisseau. Je ne sais pas si les photos rendent bien compte de la réalité mais tout est aligné, rien ne dépasse et surtout rien ne manque : tomates (dont quelques trophées !), haricots verts, secs, salades, oignons, échalotes, courgettes, carottes, citrouilles, pommes de terre … et j’en oublie certainement). Pour en revenir aux tomates, la taille de certaines est impressionnante. Pour servir d’échelle de référence, la photo d’une de celles qui sont en lice pour le record est tenue par la main de M.PASSONI. Et ce n’est pas une main de pianiste ou de fonctionnaire mais celle d’un homme dur à la tâche habitué à couper des cordes de bois et à travailler la terre. Cela donne peut être une meilleure idée de la taille du fruit.

Alors me direz vous, quel est son secret ? D’abord du travail, beaucoup de travail, mais quand vous l’interrogez il vous répond : «  oui, bien sûr du travail mais surtout du plaisir. Je suis bien dans mon potager et en plus c’est ma passion ». Du coup, pas question d’acheter de la graine. Il laisse volontairement monter les légumes pour récupérer la semence pour la saison prochaine. Quant à sa production qu’on devine abondante, il la distribue en premier à sa grande famille et quand il en reste (et il en reste toujours !), ou que Monique, son épouse, n’en peut plus de faire des conserves, ce sont les voisins et amis qui se régalent.

Merci Germain pour cette visite. J’ai passé un excellent moment, et comme on sait que tu adores raconter des histoires, pour les nostalgiques de l’almanach VERMOT et des blagues CARAMBAR, finissons par un calembour : « Être entouré d’amis plus jeunes n’empêche pas d’avoir un potager ! »

Potager Germain 2.jpg
Potager Germain 1.jpg
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles