Menu

L'exposition " céramiques d'Art" à Lavardens va se prolonger jusqu'en septembre...

014.jpg

Un voyage dans l'art de la terre

En effet, cette exposition est proposée aux visiteurs du château de Lavardens jusqu’au 27 septembre..Le promeneur peut « chemin faisant » sur la route des arts, s’arrêter dans ce lieu magnifique, qui est un véritable « coup de cœur » dès que l’on aperçoit le village. Flamboyant, entre ciel et terre, ce joyau de la Gascogne du XIIe est un site unique..du fait de son importance, avec ses grandes salles voûtées en pierre, il devient pour une période, un lieu adapté pour des expositions plus intéressantes les unes que les autres.

Ainsi on peut découvrir des sculptures contemporaines, œuvres abstraites ou figuratives, sujets animaliers, bas-reliefs, des ouvrages du quotidien magnifiés par l’art de leurs créateurs. C’est une présentation de divers types de créations et techniques ( Raku, terre sigillées enfumées, porcelaine ) d’inspirations variées, venues d’Orient ou d’ailleurs.

Jérémie Martinez, le nouveau directeur de l’Association de sauvegarde du château de Lavardens confie : « nous avons repris le flambeau depuis 3 ans, avec le nouveau président Olivier Seb, nous poursuivons les mêmes buts à savoir, la réhabilitation du château, sauvegarde du bâti, la restauration, l’aspect culturel en organisant des expositions ou des concerts !

Actuellement,  18 exposants se partagent les grands espaces du château, 4 autres les rejoindront fin juin, début juillet .»

Les artistes :

 Rizü Takahashi (sommité de la céramique japonaise ) débuta à 18 ans par la peinture, puis se met à étudier la céramique et la cérémonie du thé auprès du « Trésor vivant » Jyuemon Kato….à 40 ans il ne se consacrera plus qu’à la céramique…par amour il arrive dans le sud de la France en 2004 avec un tour à bâton et une poignée de ses outils de potier…. Une salle entière est dédiée à ses œuvres.  Elles sont d’une grande diversité, dans les œuvres représentées, on y observe différentes techniques, superbes, inventives, cuites dans un four anagame dans son pavillon de thé…c’est un magicien du feu et maître de Thé, ces créations sont imprégnées de la philosophie zen.

Il y a aussi d’autres noms tels que : Athéna Jahatighn, d’origine iranienne vivant à Aix en provence, son travail est partagé entre une recherche sur le corps et la sculpture animalière.. et d’autres comme : Laurence Amblard, Michel Argans, Nathalie Barbet, Norbert Botella, Sabine Cano-Cougnaud, Alexandra Courty, Sohani Crockett, Thierry Dupuy, Eric Faure, Chris Gullon, Mirabelle Matin, Christian Martinon, Eliane Morin, Sylviane Perret, Christian Pradier et Laure Thibaut.

Tous et toutes ont puisé dans leur imagination, on peut ainsi découvrir des petites ou grandes sculptures.. il y a du mystère, de la magie dans «  l’air », car chaque œuvre est unique…sachant que le feu est la base d’une cuisson parfois incertaine, quelquefois magnifique ou bien désastreuse, mais qui peut également devenir étonnante…là intervient le savoir faire du céramiste qui fera naître ses réalisations du bout de ses doigts !!

 

016.jpg
019.jpg
008.jpg
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles