Menu

Salon d'art : version 2017 ..de nouveaux talents à la Halle au gras de Gimont

100_0215.JPG

Photo : les trois primés, Hugo Bel, Boris Seguin, Marie Savino

La halle au gras change de physionomie pour quelques jours, en effet elle propose au public un nouveau salon d’art dans un espace de 2500m2 … une aubaine pour les artistes, disséminés sur des panneaux trouvant leur place dans ce bel espace. Ce salon  est organisé par l’association Art et culture, sous la houlette de  deux artistes passionnés, Cédric Lavaud et Valérie Angelé.   Une vingtaine d’artistes environ se sont exprimés sur des thèmes très différents, d’un excellent niveau, que ce soit abstrait, figuratif , les œuvres sont à voir avec plaisir sur ces cimaises..Quelques œuvres en sculpture d’Hugo Bel ou de Marie Savino sont aussi à découvrir... Pendant une semaine, petits et grands peuvent s’approcher de ces émotions, de ce ressenti des artistes qu’ils soient professionnels ou amateurs, il faut savoir profiter de ces expositions qui sont rares dans le Gers.

Le vernissage a eu lieu vendredi, en présence du maire Pierre Duffaut, Hélène le Breton (conseillère départementale) de Fatma Adda ( conseillère régionale ) et Sylvie Varin (adjointe à la culture à la mairie). Tous et toutes ont félicité les organisateurs, pour la diversité des œuvres, ajoutant que dans le milieu rural « la culture se développe de plus en plus, la présence chaleureuse d’un nombreux public est le reflet d’un intérêt grandissant pour l’art.  Ce partage des connaissances, que ce soit les artistes professionnels ou amateurs est un vrai « bonheur » pour les générations futures, il enrichit la pensée et la créativité ! »

Le jury composé de cinq personnes a délibéré, trois prix ont été décernés, principalement sur les œuvres présentées.

Les lauréats : 1er prix Hugo Bel ( sculpteur) 2ème  Boris Seguin (peintre) et 3ème  Marie Savino (sculpteur )

 

Rencontre avec les primés:

 

Marie Savino : «  je cherche avant tout le rythme, les mouvements, et bien entendu l’équilibre. J’ai beaucoup dessiné ( art plastique) j’ai réalisé des idées  en architecture d’intérieur, mais je reviens à mes premières amours, c'est-à-dire la sculpture… »

Boris Seguin : vivant entre Paris et le Gers. Avec une originalité dans ses œuvres..ses portraits interrogent le regard, il y a de la couleur, des mots, des collages, de la force…certains dérangent un peu le spectateur..car il s’en dégage une liberté dans les traits accentués par des lignes noires....la particularité de Boris réside dans ses collages, qui sont des affiches récupérées de ci de là dans la banlieue parisienne, de préférence bien imprégnées de pluie, ce qui déjà lui procure déjà des formes…tels que « Stranger in the Night » ou « Pretty woman » ou « London Calling »…..

 

Hugo Bel : jeune homme de 26 ans, de Toulouse, a étudié cinq ans à l’école des Beaux Arts, a participé au « Printemps de septembre » «  Lieux communs » et l’exposition des « diplômés » à Toulouse.

Ici, il présente une œuvre ni figurative ni abstraite, il précise «  ce sont des échappées » qui portent le jour auquel elles ont été conçues. Des chambres à air se mêlent à des tréteaux de maçons . La sculpture est formée sur la chambre à air et l’objectif est de remplir la chambre à air, de ronds. Une fois celle-ci retournée dès que le plâtre est sec, la sculpture explose…mon travail est d’impulser le mouvement à la matière..l’image est arrêtée, cela représente la fin d’un mouvement…pourquoi ne pas montrer quelque chose qui est un échec plutôt que l’inverse . C’est mon processus de travail. L’œuvre ici présentée pèse un poids final de 70 kg…ainsi la forme m’a échappée »

Aujourd’hui la rencontre de la sculpture avec le visiteur est une surprise, il reste dubitatif, sont-ce des ailes, un crocodile allongé, une branche ?…peu importe, il y a une impulsion de l’artiste qui lui, est dans son histoire !

L’exposition est ouverte au public du 19 au 28 mai à la Halle au gras

Ouvertures : lundi, mardi, jeudi, vendredi de 15h à 19 h et mercredi, samedi, dimanche de 10 h à 12 h / 15 h à 19 h

100_0212.JPG
Pierre Duffau entouré de Sylvie Varin, Hélène le Breton et Fatma Adda
100_0216.JPG
Hugo Bel devant son oeuvre
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles