Menu

FNACA Lectoure : L'assemblée générale dévoile une activité soutenue du comité cantonnal

IMGP2784.jpg

Photo (Cliquer dessus pour l'agrandir) : Le bureau lors de l'assemblée générale.

Le comité FNACA de Lectoure  a tenu son assemblée générale annuelle le dimanche 12 mars dernier à Castéra-Lectourois, en présence de M. Guy Verdier, maire de la commune, de Mrs Georges Courtès, maire de Larroque-Engalin et président de la Société Archéologique du Gers, Dominique Gonella, maire de Marsolan, Max Roumat, maire de Mas d’Auvignon, du général Eric Boss, président du Souvenir Français de Lomagne, de madame Valérie Manissol, conseillère départementale, et André Casabonne, membre du comité national de la FNACA, représentant le président départemental.

Après que M. Verdier eut souhaité la bienvenue au comité, le président cantonal Pierre Oliva a demandé que soient excusés les personnalités et les amis qui n’ont pu se déplacer, et a invité l’assemblée à observer un instant de recueillement en hommage aux six camarades disparus en 2016.

Le rapport moral et d’activité montre une légère baisse de l’effectif qui est de 119 adhérents. Une quarantaine de manifestations et participations aux cérémonies ont eu lieu, dont une sortie de découverte du Gers le 2 juin, et une journée grillades le 25 septembre à Saint Mézard. Le rapport est approuvé à l’unanimité.

Le rapport financier, préparé par Bernard Comte, est présenté par Marcelle Daguzan. Le budget, pratiquement en équilibre, est approuvé à l’unanimité.

Pour 2017, le choix des participants s’est porté sur une visite de Bordeaux, le 17 juin, puis un repas en septembre et un vide-grenier en octobre. A ce titre, le comité fait appel aux dons d’objets  en parfait état. Quelques questions de l’assistance ont donné lieu à d’intéressants échanges.

André Casabonne rappela l’engagement incessant de la FNACA depuis un demi siècle pour la reconnaissance des droits matériels et moraux des Anciens Combattants d’AFN, aujourd’hui presque tous acquis. Il reste à obtenir l’attribution de la mention « Mort Pour La France » aux militaires décédés en AFN durant les périodes de conflit, quelle qu’en soit la cause, et la qualité d’Ancien Combattant aux militaires justifiant d’une présence de 4 mois en Algérie, entre le 2 juillet 1962 et le 2 juillet 1964.

Le Général Boss présenta le Souvenir Français, et précisa que si la FNACA devait interrompre ses activités, le Souvenir Français pourrait prendre le relais.

Madame Valérie Manissol fit part de sa solidarité avec la cause des Anciens Combattants et remercia le comité pour son invitation

Après la réélection du tiers sortant du Bureau, le président Pierre Oliva mit fin à cette assemblée générale, puis l’assistance rendit hommage aux Morts de toutes les guerres par un dépôt de gerbe au Monument aux Morts.

Reportage photographique de Max Bourgade.

IMGP2793.jpg
IMGP2781.jpg
IMGP2788.jpg
IMGP2785.jpg
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles