Menu

Marine Le Pen partage son tonus avec ses partisans.

IMG_0116_0130.JPG

Aucune vedette, aucun spectacle n'a jamais garni la salle André Beaudran comme ce jeudi. Le show parfaitement réglé de Marine le Pen face à un public conquis d'avance, prompt à applaudir ou à huer au final d'une phrase ou à l'évocation d'un nom. Un succès à faire pâlir la concurrence. Macron, Fillon, Hamon et plus encore Bayrou ont du en avoir des sifflements aux oreilles, les amabilités n'ont pas manqué. Combien était ils pour écouter la bonne parole 1200, 1500 ? Des Gersois mais aussi des Bordelais, des Landais, des Béarnais venus soutenir celle qui pourrait être leur présidente comme ils le scandent à la première occasion.

Un coup contre le gouvernement, un coup contre la dureté de la vie, un mot pour la femme qu'elle tient à rassurer, un mot pour les agriculteurs et en particulier pour ceux qui subissent la grippe aviaire; Le message ne peut que passer après le refrain sur les islamistes et les émigrés.. 

Dehors tenus à bonne distance, une centaine de manifestants tentent bien de se faire entendre. Sifflets, et casserole veulent assurer le rythme mais l'ambiance n'est pas véritablement à la fête. Quelques slogans repris en chœur se perdent loin de la foule. C'est vrai qu'en face la cohorte de gendarmes et de matériel déployé à de quoi calmer les ardeurs.  Pas d'incident à signaler. Marine Le Pen était déjà loin sur le chemin du retour quand un œuf est venu s'écraser au pied d'un gendarme Réplique immédiate "attention on va se fâcher" l'incident était clos, le calme revenu.Chacun est resté sagement dans son rôle.

IMG_0127_0141.JPG
IMG_0123_0137.JPG
IMG_0121_0135.JPG
IMG_0114_0128.JPG
IMG_0106_0120.JPG
IMG_0102_0116.JPG
IMG_0098_0112.JPG
IMG_0103_0117.JPG
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles