Menu

Basket-ball nationale 2 féminines : Exploit réussi par les Gimontoises

P1300863.JPG

Gimont par sa défense intraitable met à genou les Angloyes, ce n'était pas forcément prévu

Gimont : 58

Anglet : 49

LIEU : Gimont (Gymnase d’En Pètre). SPECTATEURS : 100 environ. ARBITRES : Adrien Sohier et Ayoub Chahid. QUART TEMPS : 16-17, 11-17, 16-4, 15-11. MI-TEMPS : 27-34.

GIMONT  21 tirs réussis sur 51 tentés dont 4 sur 9 à trois points. 12 sur 21 aux lancers francs. 13 fautes d’équipe. Joueuse sortie pour cinq fautes : Roger(35e). Les points : Bessières(-), Brölh(19 dont 3 paniers à 3 pts), Blanco(-), Roger(4), Péres(2), Sévilla(8), Boudenne(5), Castadère(-), Budimir(17), Portal(3 dont 1 panier à 3 pts).

ANGLET 21 tirs réussis sur 62 tentés dont 3 sur 21 à trois points. 4 sur 6 aux lancers francs. 19 fautes d’équipe. Joueuse sortie pour cinq fautes : Bourbon(38e). Les points : Dubrana(-), Caprais(5 dont 1 panier à 3 pts), Glère(2), Bourbon(7), Hugues(-), Ibarlosa(4), Pagelli(10), Sanoko(-), Allen(-), Sy(21).

En allant épingler Saint-Delphin samedi dernier, les Gimontoises ont engrangé du capital confiance, ce qui leur a bien servi pour cette rencontre face aux Angloyes. Lesquelles d’ailleurs doivent encore se demander pourquoi le ciel leur est tombé sur la tête. Car les Étoilistes ont fait fort en ne laissant pas le moindre répit à leur adversaire qui, par quatre fois dans le match, rendit le ballon au bout des 24 secondes. Cela veut tout dire sur la détermination défensive des Gersoises. Et l’énorme récompense est au bout.

D’entrée, Anglet ouvre la marque par sa puissante intérieure Jeanne Sy, ce qui n’est pas du goût de Jéléna Budimir qui lui réplique aussitôt. Ce sera le match dans le match où l’ascendant de la Serbe va s’avérer en grande partie déterminant pour son équipe. Les visiteuses qui ne sont pas en pays conquis tentent bien de déstabiliser les Gimontoises mais en vain, ces dernières concentrées en défense sont bien décidées à ne pas se laisser marcher sur les baskets. Anglet n’ayant pas les coudées franches commence à montrer quelques signes de fébrilité, et ce d’autant plus que le duo Jelena Budimir et Guenhaëlle Brölh joue sur un nuage en attaque, (22 pts sur les 27 pts inscrits en cette première mi-temps). Les Angloyes qui diversifient mieux leur jeu offensif s’assurent toutefois un avantage de 7 pts à la mi-temps.  

La reprise va s’avérer infernale pour les visiteuses, qui après 4 minutes de jeu (34 à 38 à la 24e) vont carrément exploser face à la défense des Gimontoises, celles-ci les obligeant à rendre par 3 fois le ballon. Les Angloyes n’inscrivent qu’un point durant 10 minutes et en encaissent 17, (51 à 39 à la 35e). Aussi soudées que les cinq doigts de la main autour de leur capitaine Alice Sévilla, les Gersoises ont tout donné. Reste maintenant à tenir face au baroud d’honneur des visiteuses qui, dans leur va-tout, reviennent sur les talons des Gimontoises en marquant un 10 à 0, (51 à 49 à la 37e). La lucidité et l’expérience de Jéléna Budimir remet les Étoilistes sur les bons rails qui laissent sur place Anglet en concluant la rencontre par un 7 à 0.

Et Gimont par cette seconde magnifique victoire consécutive face à un ténor de la poule voit l’horizon du maintien s’éclaircir.

Déclaration

    David Encausse, entraîneur de Gimont : « Nous y avons cru en répondant présents et avec un état d’esprit combatif. Jéléna Budimir a apporté l’impact qu’on attendait d’elle face à Jeanne Sy. Notre défense de zone les a beaucoup perturbées. Nous venons de réaliser deux performances consécutives, ce n'est pas fini si nous continuons à maintenir cette intensité de jeu ».

P1300850.JPG
Jéléna Budimir au rebond.
P1300852.JPG
La capitaine Alice Sévilla s'engouffre dans l'intervalle laissé par la défense d'Anglet.
P1300848.JPG
Jessy Boudenne à l'attaque.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles