L'Occitanie une aubaine pour le tourisme gersois

P1270046.JPG

« L’Occitanie est le nouvel horizon touristique pour le Gers », a affirmé le président du Conseil Départemental du Gers et du Comité départemental de tourisme du Gers (CDT), Philippe Martin, lors de son entrevue du samedi 29 juillet en matinée avec Virginie Rozière, présidente du Comité régional du tourisme (CRT) d'Occitanie.

 Il s’agissait pour le CDT 32 de montrer sa détermination à faire sa place « dans ce vaste horizon qui va du pont de Riscle au pont du Gard même  si ce dernier est plus connu ».  L’enjeu est de taille puisqu’il s’agit selon Philippe Martin « de tirer profit  de cette nouvelle donne régionale pour  donner un nouvel élan à notre développement économique ».  « Je ne suis pas inquiet, avoue-t-il, avec notre forte identité bien souvent enviée et  le slow tourisme avec nos patrimoines de valeurs, naturels dont l’oeno-tourisme, et culturels avec nos sites historiques, musées, festivals …  Des atouts que nous devrons faire valoir au sein de la Région et dans le CRT d’Occitanie».  

 Pour sa part Virginie Rozière estime « qu’il s’agit de voir comment construire une politique de développement touristique pour une mise en      valeurdes diversités. Mais, ajoute-t-elle, pour cela nous avons un travail collectif à mettre en place, il n’y a pas de concurrence dans les  diversités ». Quant à l’avenir des Grands sites de Midi-Pyrénées, Virginie Rozière, « ce sont des valeurs à étendre à l’espace régional. Il faut  aussi se nourrir de cela ».

Et c’est avec optimisme que Philippe Martin entrevoie une nouvelle vague de touristes pour le Gers en évoquant le littoral : « Il n’est pas incongrue d’imaginer que les millions de touristes qui fréquentent l’arc méditerranéen puissent être aussi  séduits par la Destination Gers ».

P1270042.JPG
Le groupe de travail CDT et CRT.
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles