Lupiac : des Lupiacois chez les mousquetaires de Navarrenx

DR principale Cercle historique de l'Arribère.jpg

Chez le frère de d'Artagnan, Porthos, Aramis et le comte de Tréville

Ils étaient faits pour s'entendre, les Lupiacois (habitants de Lupiac) et les Navarrais (habitants de Navarrenx – Pyrénées atlantiques). Car si Lupiac s'enorgueillit d'avoir donné le jour au célèbre héros Charles Batz-Castelmore dit d'Artagnan, Navarrenx a eu comme gouverneur Paul de Batz d'Artagnann frère de celui-ci. Mais, près de Navarrenx se trouvent des villages d'où sont issus d'autres mousquetaires : Jean de Portau (le Porthos des Trois mousquetaires), superintendant de l'artillerie du Béarn (né à Audaux), Henri d'Aramitz (Aramis) issu du village d'Aramits et Jean-Armand du Peyrer, comte de Tréville, de Trois-villes.

Entre mousquetaires !

Les Navarrais ont donc invité la maire de Lupiac, Véronique Thieux-Louit, les élus de Lupiac et les membres de l'association « d'Artagnan chez d'Artagnan » à passer la journée du 11 juin 2016 à Navarenx. Ces Navarrais sont très impliqués dans la geste des mousquetaires : le Cercle historique des amis de l'Arribère (Cham) et la Communauté de communes du canton de Navarenx (CCN) ont créé un groupe de réflexion dans le but d'ancrer Navarrenx - et les communes environnantes concernées par les mousquetaires - dans la Route d'Artagnan et l'histoire des mousquetaires.

La CCN a d'ailleurs décidé de faire de Navarrenx « la Cité des mousquetaires », grâce au fait que la ville est une place forte intacte depuis le XVIe siècle et qu'elle a eu dans ses murs les héros cités ci-dessus.

Maxime Fillos, président de l'association lupiacoise nous raconte la journée à Navarrenx, classé parmi les plus beaux villages de France. Le matin, Joseph Miqueu et Jean-François Demange font visiter la citadelle, son centre d'interprétation, ses remparts, sa poudrière. Puis, à l'office de tourisme, l'histoire de la ville est racontée devant la maquette de celle-ci.

L'après-midi, après un copieux déjeuner, visite à Trois-villes, puis du château (aujourd'hui aménagé en chambres d'hôtes ) à Lanne-en Baretous, où est mort Porthos. Au village d'Aramits, les visiteurs admirent le portique du château d'Aramis, dont c'est le seul vestige.  De là, ils passent à Arette ou le maire, Pierre Casabonne - un fidèle du festival d'Artagnan de Lupiac - fait visiter «  la maison du Baretous » et sa nouvelle salle dédiée aux mousquetaires.

Maxime Fillos conclut : « Une belle journée qui nous a permis de tisser des liens d'amitié avec les élus de tous ces villages de mousquetaires ». C'est important, car ces villages sont situés sur la Route équestre d'Artagnan entre Lupiac et Saint-Jean-de-Luz.

N.B. - La photo de tête ets du Cercle Historique des amis de l'Arribère.

 

1  Sur les remparts de navarrenx DR Maxime Fillos.jpg
Visite des remparts - Photo "d'Artagnan chez d'Artagnan"
6 navarrenx Mr demange presente la poudriere DR Maxime Fillos.jpg
Présentation de la poudrière par Jean-François Demange- Photo "d'Artagnan chez d'Artagnan"
2 aramits le portique seul vestige du chateau DR Maxime Fillos.jpg
Portique du château d'Aramits
3 chateau ou est mort Porthos Lanne en Baretous DR Maxime Fillos.jpg
Le château où est mort Porthos à Lanne-en-Baretous
9-Sur-le-perron-du-chateau-de-Mr--Porthos DR Maxime Fillos.jpg
Sur le perron de ce château
8 Trois-villes le chateau de Mr DE TREVILLE DR Maxime Fillos.jpg
Le château du comte de Tréville
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles