Menu

Le coq de notre clocher à la rencontre des Mirandais.

eglise coq.jpg

Une occasion très rare se présente

Le coq de du clocher de l'église à la rencontre des Mirandais.

 

Habituellement perché à 45 mètres de haut et dominant la ville, il va pouvoir – pour la première fois – être observé de près par le public. Haut d’un mètre vingt, il a été descendu depuis 2011 dans le cadre des mesures conservatoires destinées à protéger le clocher dans l’attente des grands travaux imminents qui font l’objet d’une souscription publique (après convention tripartite entre la mairie, le Renouveau de la Bastide et la Fondation du Patrimoine).

Il sera le clou de la prochaine kermesse paroissiale qui se tiendra à la salle André Beaudran dimanche 10 avril prochain.

Il sera même l’objet d’un jeu doté d’une récompense pour celui qui en devinera le poids. Le bénéfice en ira à la souscription publique.

A cette occasion, un membre de l’Atelier d’Histoire Locale fera découvrir à l’assistance présente l’après-midi, vers 15 H 20, des données sur ce coq mirandais  qui n’a pas toujours orné notre église et fournira un éclairage intéressant  sur la symbolique du coq sur nos clochers et, avant cela, dans les textes de l’Eglise et même avant encore, dans l’Antiquité.

Une présentation à grands traits des travaux projetés sera également faite au public par un représentant de la Fondation du Patrimoine.

 

eglise travaux coq3.jpg
Retour sur terre pour le coq
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles