Menu

Rencontre avec l'artisan de la renaissance du vin de Saint-Mont

André Dubosc 3bis 170216.jpg

Une épopée moderne en Gascogne

Voici le 2e article de la rubrique « Hommes, vignes et terroir des vins de Saint Mont ». Une 2e partie paraîtra dans quelques jours. Elle racontera l'actualité de l'AOC Saint-Mont depuis 1981 et donnera un aperçu du parcours d'André Dubosc.

André Dubosc a reçu le Journal du Gers le 17 février 2016. Après l'obtention de l'appellation d'origine simple pour le vin de Saint Mont en 1958, les présidents des trois caves coopératives d'Aignan (Louis Duffer)), de Plaisance-du-Gers (Guy Desbons) et de Saint-Mont (André Saint-Guilhem), de même que de nombreux vignerons, étaient désireux d'améliorer la qualité de leurs produits. Et c'est en 1972 que leurs présidents s'entendent pour faire appel à un ingénieur agronome en qualité de responsable technique commun : c'est André Dubosc, auquel est bientôt adjoint un technicien, Jean-Paul Houbart. Au fur et à mesure des départs, André Dubosc deviendra directeur des trois caves.

Un pari risqué - André Dubosc construit un projet de développement et d'investissement pour les trois caves. Il s'appuie sur une trentaine de vignerons passionnés qui acceptent de prendre des risques : produire trois fois moins et vendre plus cher grâce à l'amélioration de la qualité ! Cela n'allait pas de soi, du jour au lendemain, produire 60 hl à l'hectare au lieu de 150 à 200 hl à l'hectare ! Comment cela a-t-il pu se faire ?

La qualité en héritage - André Dubosc avance trois raisons principales : on savait dans les familles de vignerons, que l'on produisait, autrefois, du vin excellent dans des parcelles dont le raisin était vinifié avec soin. On en gardait encore quelques vieilles bouteilles pour les grandes occasions. C'est la découverte de ces vieilles bouteilles qui a permis de montrer aux vignerons ce qu'il était possible de faire.

Un autre motif a permis de relever le défi de la qualité : André Saint-Guilhem a organisé chaque année un voyage de vignerons et d'œnologues dans les régions viticoles de Corse, de Loire et de Bourgogne et aussi à l'étranger (Allemagne, Espagne, Italie et Suisse). Cela leur a permis de voir comment travaillaient les autres viticulteurs.

Une autre raison a été l'abandon des cépages de blanc destinés à la distillation dans les caves d'Aignan et de Plaisance. Et, petit à petit, on a développé, pour le vin rouge, le tannat, sans oublier le fer servadou (ou pinenc) et le cabernet-sauvignon.

Pour faciliter une transition sans douleur vers les vins de qualité, des dépôts de vin rouge de table en vrac sont constitués avec la coopérative agricole des Hautes Pyrénées.

La réussite en résultat - De plus, un gros effort de pédagogie a été fait auprès des producteurs, qui se sont engagés entièrement dans la réussite de leur vin : chacun a été tenu de participer aux animations de la vente dans les caves et les grandes surfaces de France et de l'étranger.

À cela s'ajoute le plan d'investissement dans du matériel de vinification dernier cri : cuves en inox, systèmes de chauffage et de réfrigération des cuves. Et la séparation des jus issus de cépages différents.

En 1979, la Société d'intérêt collectif agricole (Sica) Plaimont se transforme en Union des Producteurs Plaimont. André Dubosc devient directeur des caves et des Producteurs Plaimont et fait la liaison entre elles et eux. Une répartition des rôles est introduite : les caves produisent le vin, Plaimont l'achète aux caves, en fonction de la qualité produite, le met en bouteilles et le commercialise. Pour André Dubosc, ce partage est fondamental : sans ce système, les producteurs veulent un prix (donc un revenu) élevé - qui empêche les investissements lourds - et les commerciaux un prix bas.

En 1981, c'est la reconnaissance du travail fourni avec l'appellation d'origine VDQS (vin délimité de qualité supérieure). Le vignoble est restructuré en 10 ans. (Fin de la 1e partie).

André Dubosc 1bis 170216.jpg
André Dubosc pose pour le Journal du Gers ; à l'arrière-plan, le monastère qui vient d'être acheté par Plaimont
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles