NOGARO - « Il faut être fou pour faire du vélo, mais nous gardons le moral ! »

Bandeau La tribune 2bis 100116.jpg

Le Bacc a tenu son assemblée générale le 10 janvier

Le Bacc (Bas-Armagnac club section cyclotourisme) se porte bien et il a le moral. Qu'on en juge : lors de l'assemblée générale qui a eu lieu dimanche 10 janvier, le président Jean-Bernard Job a eu ces mots : « Il faut être fou pour faire du vélo (…) c'est dur le vélo, ça fait mal aux jambes, il pleut, il y a du vent ou il fait trop chaud ! » Sans compter « les côtes : dures dans les montées, dangereuses dans les descentes, les automobilistes qui nous rasent ! » Mais, « le pire : ça ne sert à rien de faire du vélo ! (…) C'est un jeu ! »

Comme la section pédestre, la section cyclo du club se porte bien. Ses effectifs sont stables : 52 licenciés et 27 sympathisants. Une interrogation, toutefois : les effectifs ne se renouvellent pas, les jeunes ne viennent pas. La raison en est sans doute qu'ils préfèrent le VTT aux randonnées sur route. Le Bacc voudrait se rapprocher d'eux et réfléchit aux possibilités de coopérer avec eux. À noter que le club cyclo de Saint-Germé, très représenté à cette assemblée, effectue de nombreuses sorties avec le Bacc. De plus, les deux clubs effectuent des sorties avec le club de Riscle.

Des activités nourries – Les sorties locales ont toujours lieu le dimanche matin, mais, en plus, en 2015, il y a des sorties le mercredi. Et elles attirent en moyenne autant de cyclotouristes que celles du dimanche, soit 8 à 10 en moyenne. Mais elles demandent plus de vigilance, car la circulation est plus importante. Les sorties délocalisées, c'est-à-dire avec départ à une vingtaine de km de Nogaro, plaisent de plus en plus : on découvre de nouveaux paysages et l'on peut rentrer chez soi pour le déjeuner familial.

Les adhérents ont participé à 27 épreuves de la Fédération, à 7 hors Fédération : celles du Comité départemental, du brevet fédéral, du Muguet à Villers-Canivet, celle de Bordeaux-Sète, celle du Val d'Adour à Maubourguet, celle de l'Ail à Mauvezin etc., etc. Et encore le séjour de mise en forme à La Napoule (avec 3 niveaux différents), les Six heures de Nogaro, l'ascension du col du Pourtalet depuis Louvie-Juzon, sans compter l'ascension du col de Marie Blanque depuis Oloron (très bien organisée par Maithée et Pierre Casavieille) et la semaine fédérale d'Albi. Cette dernière peu agréable, car « il y a trop de vélos » (15 000 !). Mention spéciale à Jacques Barthe et Jean-Paul Nux « très motivés et présents sur tous les fronts ».

Le budget accuse un résultat positif et le président souhaite que les adhérents s'équipent d'une tenue uniforme, qui sera commandée.

Sécurité – Bruno Duffour, délégué sécurité, fait un bilan sombre de 2015 au plan sécurité, puisqu'il y a eu 4 accidents relativement graves. Il recommande donc de rouler à droite et en file indienne, de ne pas s'arrêter brutalement si un autre cyclo vous suit. Il conseille aussi de prévenir des dangers par des gestes (chiens, véhicules, trous, gravier etc.). De plus, porter une tenue claire, un casque et des gants et entretenir son vélo. Faire attention spécialement au début et à la fin des sorties.

Semaine européenne de cyclotourisme - La semaine européenne du cyclotourisme a lieu du 9 au 16 juillet 2016. Lionel Saint-Martin, du Comité départemental (Codep 32), explique qu'elle est organisée par le Codep 32 « pour les cyclos par les cyclos » sur le site d'Endoumingue (Auch). Il y aura un maximum de 2 500 participants. Ce sera très animé par des bandas, des groupes folkloriques, des courses landaises et le feu d'artifice du 14 juillet. Il y aura un marché gourmand permanent. Et il y aura un accueil et des parcours pour tous, quel que soit le niveau.

Christian Peyret, maire de Nogaro, a félicité le Bacc pour sa vitalité. Il rappelle que le circuit Paul-Armagnac est ouvert de 18 à 21 heures aux vélos, aux rollers, patinettes et aux marcheurs.

La tribune 1bis 100116.jpg
Autre vue de la tribune
La tribune 2bis 100116.jpg
La tribune au complet
Françoise  et Lionel Saint-Martin 1bis 100116.jpg
Françoise et Lionel Saint-Martin
Bruno Duffour et Jacques Barthe 1bis 100116.jpg
Bruno Duffour et Jacques Barthe
Le cadeau de Philippa Johnson à Jean-Bernard Job 1bis 100116.jpg
Gros plan sur le cadeau
Philippea Johnson offre 1 cadeau à Jean-Bernard Job 1bis 100116.jpg
Philippa Johnson offre à Jean-Bernard Job un magnifique travail de vitrail, oeuvre de Dave, son mari et d'elle-même
Maurice Jurquet Jean-Claude Drouard 1bis 100116.jpg
Maurice Jurquet et Jean-Claude Drouard, président du Bas-Armagnac club (maison-mère du Bacc)
Christian Peyret Jean-Bernard Job Maurice Jurquet 1bis 100116.jpg
Christian Peyret, Jean-Bernard Job et Maurice Jurquet
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles