Cyclos et Escagarols du BAC de Nogaro ont fait leurs sorties en 2021

0 Christian Peyret Jacques Barthe Chantal Mauranx 1bis 110622.jpg

Malgré l'arrivée des variants du covid-19

Lors de l'assemblée générale du 11 juin 2022 du Bas-Armagnac club (BAC), le président Jacques Barthe constate que tant la section pédestre que la section cyclo ont pu continuer leurs sorties, bien qu'elles aient été perturbées, comme les réunions conviviales, par l'arrivée des variants du covid-19.

Jacques Barthe présente la nouvelle trésorière, Chantal Mauranx et le nouveau secrétaire, Steven Clarck, un Britannique, comme son nom l'indique.

La section pédestre

La période d'activité considérée va du 1er septembre 2020 au 31 août 2021. Les Escagarols Nougaroulès – dont la présidente est Chantal Rey - ont réussi à maintenir leurs 2 sorties par semaine, le dimanche et le jeudi, plus 3 sorties en montagne, soit une soixantaine de sorties à raison d'une moyenne de 28 participants par sortie. Et les Escagarols envisagent même, pour l'année prochaine, une 3e sortie hebdomadaire, le mardi matin.

Les effectifs sont en baisse légère à cause de la crise sanitaire, mais s'élèvent tout de même à 112 membres. Par ailleurs, le nombre de personnes responsables est en augmentation pour permettre l'encadrement de tous les groupes, quel que soit leur rythme de progression.

Noter que chez les Escagarols, on peut s'initier à la lecture des cartes.

Quant au bilan financier des Escagarols, il reste équilibré malgré l'absence de rentrées dues à l'annulation des repas des fêtes de Nogaro.

La section cyclo

La période considérée est différente : elle va du 1er novembre 2020 au 31 octobre 2021.

Les effectifs des cyclos – dont le président est Gilles Busipelli - sont constants malgré quelques départs, grâce à l'arrivée de quelques nouveaux, qui rajeunissent le peloton.

Les sorties dominicales ont compté 12 à 15 membres en moyenne par sortie. Sans compter 6 sorties en montagne, dont une à Saint-Lary (aller-et-retour en vélo d'une durée de 2 jours) et vers d'autres cols pyrénéens.

Certains cyclos ont participé à deux brevets Audax (1) de 100 et 200 km.

Le président remarque que, malgré les perturbations dues au covid-19, « les cyclos restent soudés et forment une famille où il fait bon vivre ».

La section « gîte »

Le gîte porte désormais l'appellation « Luis Navarro ». Ceci afin de pouvoir être reconnu au milieu de la foule de gîtes qui s'est ouverte.

L'année 2021 a commencé par des annulations, mais la situation s'est retournée à la fin de mai. 1 306 nuitées ont été enregistrées contre 790 en 2020.

Pour cette année, l'objectif est d'atteindre les 2 000 nuitées.

Des travaux ont été effectués avec l'aide de la municipalité : la rénovation de 2 blocs sanitaires ainsi que le sol des chambres, de la salle à manger, de la cuisine et du bureau. Ont été également exécutés : des travaux de peinture, le remplacement des fenêtres en PVC, double vitrage et volet roulant. Ainsi, l'isolation est maximale pour le confort des clients. Notons aussi le remplacement de 2 réfrigérateurs et l'achat d'un PC portable pour gérer les réservations et le nombre de pèlerins et noter la provenance des étrangers.

Le coût total des travaux est de 50 000 euros. Une partie, 15 389,80 euros a été imputée sur l'exercice 2021. Le reste sera imputé sur le budget 2022.

le chiffre d'affaires du gîte est de 20 552,00 euro (contre 10 272,20 en 2021) et il y a un déficit de 6 320,74 euros. Noter que sans les travaux, il y aurait un bénéfice de 9 000 euros environ.

Pour la saison, les prix sont augmentés :

  • à 13,20 euros pour un lit en dortoir,

  • à 33,00 euros pour une chambre à 2 lits,

  • à 4,00 pour le petit déjeuner.

Le président remercie les bénévoles qui gèrent le gîte, ainsi que le maire de Nogaro et les services techniques de la commune pour leur aide.

(1) Le but du brevet Audax est de préparer physiquement et moralement les participants à une endurance et à une régularité dans l'effort qui feront d'eux de parfaits cyclistes pouvant devenir de grands voyageurs, sachant à l'occasion apprécier les beautés de la nature, mais aussi de vrais sportifs qui trouveront dans ces randonnées une source de joies physiques et morales immenses. Lors d'un brevet Audax, les cyclistes s'astreignent à rouler à 22,5 km/h, car le but est d'acquérir de l'endurance (d'après https://www.ffct37.org/ffct/brevets-audax/).

N.B. - Sur la photo du haut de page : Christian Peyret (maire de Nogaro), Jacques Barthe et Chantal Mauranx.

3 Chantal Mauranx 1bis 110622.jpg
Chantal Mauranx
1 Steven Clarck 1bis 110622.jpg
Steven Clarck
5 Jean-Pierre Parro 1bis 110622.jpg
Jean-Pierre Parro pose une question
2 Gilles busipelli Christian peyret Jacques Barthe Chantal mauranx Mauric Jurquet José Ortega 1bis 110622.jpg
Gilles Busipelli, Christian Peyret, Jacques Barthe, Chantal Mauranx, Mauric Jurquet (secrétaire) et José Ortega (représentant Chantal Rey)
6 Le pot final 1bis 110622.jpg
Le pot final avec Gilles Busipelli en barman
Suggestion d'articles
Publicité
Suggestion d'articles