Auch a perdu ses repères en l'espace de 6 minutes de jeu

En encaissant un 23 à 0 après 16 minutes de jeu, les Auscitains ont laissé la mainmise du match aux Chalossais

Basket-Ball, Championnat de France, Nationale 2 masculin, 22e journée

Auch : 70                                            

Horsarrieu : 87

LIEU : Auch (Gymnase Mathalin). SPECTATEURS : 500 environ. ARBITRES : Justine Lanau et Jérôme Py. QUART TEMPS : 21-15, 14-29, 16-28, 19-15. MI-TEMPS : 35-44.

AUCH  22 paniers réussis sur 69 tentés dont 9 sur 28 à trois points, 17 lancers francs réussis sur 22 tentés, 24 fautes dont 2 techniques et disqualifiante : Séailles (26e). Pas de joueurs sortis pour cinq fautes.

Les marqueurs : Takerboust (6), Coze (15), Debrie (4), Zoé (15), Lannelongue (9), Sylvestre (-), Labric (-), Desbarats (5), Diallo (4), Versier (12).

HORSARRIEU 31 paniers réussis sur 59 tentés dont 8 sur 21 à trois points, 16 lancers francs réussis sur 22 tentés, 25 fautes. Pas de joueurs sortis pour cinq fautes.

Les marqueurs : Dussarat (8), Lissalt (12), Descorps (9), Boteko (4), Monfort (12), Dabadie (9), Condé (6), Monblanc (14), Jeanville (8), Cataldo (5).

On attendait samedi soir une équipe auscitaine revancharde ayant perdu de 42 points au match aller en Chalosse, ce fut le cas durant les 16 premières minutes de jeu. Durant ce laps de temps les locaux qui se montrent adroits et présents défensivement sont semble-t-il sur la bonne voie. Les visiteurs qui s’adaptent au tempo du jeu gersois parviennent à rester dans le sillage de ces derniers. Mais c’est Auch qui assure le spectacle en alignant 5 paniers primés (Coze : 2, Zoé : 2, Versier : 1) et un dunk de Yanis Takerboust sur passe décisive de Bastien Versier, (35 à 26 à la 16e).

Enorme passage à vide

Moment à partir duquel les Chalossais portent au supplice les Gersois qui encaissent en l’espace de 6 minutes un 23 à 0, (35 à 49 à la 22e). Les pistoleros visiteurs qui ne doutent de rien sont en pleine confiance sachant diversifier leurs systèmes de jeu avec les alternances intérieur et extérieur. L’écart s’accentue au fil des minutes lequel passe de moins 14 à moins 23 (51 à 74 à la 31e). Il y aura cependant un sursaut d’orgueil des Gersois dans ce dernier quart temps mené par le jeune Thomas Lannelongue qui donne l’exemple avec deux tirs primés, suivi de Jérôme Zoé avec 7 points et de Maxime Coze qui va chercher les fautes, (70 à 87 à la 40e). Une maigre consolation face à une équipe visiteuse qui n’a pas volé sa victoire.

Déclaration

Jérôme Séailles, entraîneur d’Auch BC : « Comment expliquer cette défaite, elle est certainement liée à l’état physique, au mental, au jeu déployé trop approximatif, de ces faits ont subi trop le jeu de notre adversaire. Il faut se remobiliser, retrouver le goût de jouer et de l’effort ».

Johan Desbarats s'élance vers le panier.
Jérôme Zoé attend le ballon de Bastien Versier.
Suggestion d'articles
Publicité
Suggestion d'articles