Parents mobilisés contre la fermeture d'une classe

P1060526 (Copier).JPG

Même si l’information n’est pas encore officiellement confirmée, l’école maternelle du RPI Orbessan -Ornezan perdrait un poste à la rentrée, ce qui mettrait les trois sections d’élèves avant un seul professeur et une ATSEM. Mise en service en 2011 dans l’ancienne école primaire  à l’initiative du Maire Mr Gagneux  largement suivie après par son successeur Serge Chambert, elle a vu ses bâtiments agrandis en 2013 et plus récemment l’arrivée d’un deuxième professeur , permettant aux tous petits de bénéficier de conditions d’adaptation au milieu scolaire parfaitement idéales. On  retrouve la même satisfaction côté parents puisque l’accueil gratuit en garderie se fait à partir de 7h30 et le soir, pour un coût modique le CLAE est assuré jusqu’à 18h30. Aussi les parents se refusent d’accepter que ce bel équilibre soit mis à mal parce que la projection d’effectif est en baisse pour la prochaine rentrée, alors que la mise en chantier de nouvelles constructions et l’achat d’habitations sur les six  communes concernées par le RPI ( Orbessan, Ornezan , Sansan , Boucagnères , Traversères et Durban)  laissent présager  l’arrivée de couples avec de jeunes enfants qui peuvent être scolarisés dès deux ans et demi.

Les parents sont donc mobilisés contre cette décision administrative et invitent toutes les familles du RPI encore non informées  à  faire connaitre au plus vite auprès de leur mairie,  l’intention de scolariser leurs enfants à Orbessan . Il en va de l’avenir de cette petite école rurale y compris celle d’Ornezan  qui assure la suite d’Orbessan . A une époque où l’on parle de la revitalisation de nos campagnes, permettre aux jeunes d’étudier dans un milieu encore préservé est essentiel !

P1060528 (Copier).JPG
Des parents très motivés dès l'annonce
P1060526 (Copier).JPG
Une petite structure où il fait bon débuter sa scolarité
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles