À Cravencères, Lina Roma a eu 100 ans

0 Lina Roma  1bis 250122.jpg

Elle chante, fait la cuisine et jardine un peu

Il était une fois une petite fille née le 22 janvier 1922 à Sumaga, un bourg de la ville de Portogruaro en Vénétie. Quand elle a 5 ans, sa maman meurt foudroyée. Puis, en 1930, son père part avec elle et le reste de la famille pour la France.

Après avoir habité à Toulouse et à Carcassonne, la famille se fixe définitivement en 1951 à Cravencères, où le père est métayer.

Le Journal du Gers rencontre Lina le 25 janvier 2022 chez elle. Sa maison est pleine de fleurs. Elle est en compagnie de son petit-fils, Hervé Roma, que nous avons rencontré à l'assemblée générale des Hauts de Montrouge, la Cave coopérative de Nogaro, où il venait d'être élu administrateur.

Lina se porte bien, bien qu'elle boite un peu. C'est vrai que de nombreuses personnes qui ont 25 ans de moins qu'elle ne sont pas plus valides.« C'est parce que je chante. J'ai toujours été heureuse ! », nous dit-elle. « Parce que je chante tout le temps ! ».

Et elle a aussi beaucoup travaillé, ajoute Hervé. Et elle fait à manger tous les jours pour Hervé et pour elle : « Mon petit-fils et moi, nous sommes les plus beaux du monde ! ». Elle travaille aussi un peu dans le jardin.

C'est rafraîchissant de rencontrer quelqu'un comme Lina : elle ne se plaint pas et regarde sa vie avec simplicité et bonne humeur. Souhaitons à tous les futurs centenaires d'avoir le même moral...

3  Lina Roma et Hervé Roma en pied 1bis 250122.jpg
Lina Roma et Hervé Roma
1  Lina Roma et Hervé Roma 1bis 250122.jpg
2 Gros plan sur Lina Roma et Hervé Roma 1bis 250122.jpg
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles