Éauze: une plaque pour l'armagnac au patrimoine culturel immatériel de la France

00 Dévoilement de la plaque de l'armagnac 1bis 271121.jpg

Le beau succès de ceux qui ont réussi l'exploit de son inscription

Cette vieille eau-de-vie d'armagnac, extrêmement appréciée à l'état pur, trouve actuellement une nouvelle voie de développement avec les cocktails à base de blanche armagnac et d'armagnacs jeunes. Qui sont très en vogue chez les barmen des bistrots à la mode, comme, par exemple, l'Hôtel du Palais à Biarritz, dont le mixologue et chef barman, Jeremy Lauilhé, est présent ce samedi 27 novembre 2021 pour remettre les Prix de la blanche armagnac.

   Alain Gaube et Patrick Farbos

 

Et c'est justement dans cette période d'expansion, que des passionnés ont obtenu que l'armagnac soit inscrit au Patrimoine culturel immatériel de la France. Cela a été officiel au mois d'août 2021. Le Bureau interprofessionnel de l'armagnac (BNIA) a profité de la soirée de fête des Talents de l'armagnac, le samedi 27 novembre, dans les arènes d'Éauze, pour faire dévoiler une plaque qui concrétise cette inscription.

Ce sont le préfet du Gers, Xavier Brunetière, le président du BNIA, Patrick Farbos et Alain Gaube, maire de La Bastide-d'Armagnac, qui ont dévoilé cette plaque. Celle-ci trouvera sa place définitive dans la future Maison du vignoble de Gascogne et de l'armagnac, en construction à Éauze.

Les parfums de l'armagnac

Empruntons au site du BNIA (http://armagnac.fr/), cette description qui invite au plaisir raffiné que dispense l'eau-de-vie donnée pour la plus vieille de France :

« Du plus jeune armagnac aux plus anciens millésimes, l'évolution des armagnacs est progressive et continue : il n'y a pas de frontière aromatique brutale entre un VSOP (plus de 4 ans sous bois) et un Hors d'Age (plus de 10 ans sous bois). Les arômes du vin concentrés par l'alambic s'enrichissent, s'évaporent, se superposent, se masquent, se transforment, se subliment au contact de la barrique et à l'épreuve du temps. Le travail du maître de chai vient encore enrichir la palette aromatique des armagnacs d'assemblage. »

Rappelons qu'une copie du traité de Vital Dufour, prieur d'Éauze, a été remis à des producteurs d'armagnac, il y a quelques années, au Vatican. C'est ce traité, qui date des environs de 1310, qui fait mention de l'aygue ardente pour la première fois.

  Michel Gabas, maire d'Éauze, avec un apéritif "Armagnac twist"

 

Une initiative landaise

L'enquête du ministère de la Culture a été faite en 2020et a débouché sur l'inscription, à l'issue d'un an d'instruction. Dans les villes du Frêche (Landes), de Labastide-d'Armagnac (Landes), de Mauléon-d'Armagnac (Gers), à Mont-de-Marsan (Landes) et à Roquefort (Landes). Elle a visé tous les aspects : la viticulture, la distillation, la tonnellerie et les différentes catégories d'eau-de-vie, ainsi que l'usage de l'armagnac dans les restaurants. Entre autres démarches, l'enquêtrice est restée trois jours à Labastide. C'est en tant que cheville ouvrière de ce projet, que Alain Gaube, maire de Labastide-d'Armagnac et propriétaire du domaine viticole du Hourtica, a été honoré ce 27 novembre.

La bonne nouvelle a été annoncée samedi 7 août 2021 à Labastide-d'Armagnac.

Le projet a été présenté au ministère de la Culture par le Site remarquable du goût et l’association Armagnac en fête de Labastide-d’Armagnac. De plus, le Conseil d’architecture, d’urbanisme & de l’environnement (CAUE) des Landes et le Comité Départemental du Tourisme des Landes ont apporté leur soutien. Ainsi que L’Office de Tourisme des Landes d’Armagnac et le BNIA également aidé à la promotion du produit.

Intervention de Patrick Farbos

Patrick Farbos, président du BNIA a beaucoup insisté sur le fait que, si, au départ, le projet a été lancé par les Landais, il concerne tous les viticulteurs et toute l'interprofession de l'armagnac, qu'ils soient des Landes, du Gers ou du Lot-et-Garonne : « Tous unis dans le partage et la convivialité ! »

Sur la photo du haut de page : Patrick Farbos, Alain Gaube et Xavier Brunetière dévoilent la plaque.

1 La musique 1bis 271121.jpg
La musique accueille les invités
2 L'alignement des prix de l'armagnac 1bis 271121.jpg
Alignement des prix de l'armagnac en attente
4 Sous la tente dans les arènes 1bis 271121.jpg
Dîner sous la tente dans les arènes
5 Intervention de Michel Gabas 1bis 271121.jpg
Intervention de Michel Gabas
6 Xavier Brunetière Alain Gaube Patrick Farbos 1bis 271121.jpg
Xavier Brunetière, Alain Gaube et Patrick Farbos vont dévoiler la plaque
7 Dévoilement de la plaque de l'armagnac 1bis 271121.jpg
Dévoilement de la plaque pour l'inscription de l'armagnac
8 La plaque armagnac 1bis 271121.jpg
La plaque dévoilée
23 Franck Montauger Gisèle Biémouret 1bs 271121.jpg
Franck Montauger, sénateur du Gers et Gisèle Biémouret, députée du Gers1bs 271121.jpg
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles