Premier festival de jeux vidéo

DSC_0063.JPG

Mercredi après-midi, au point animations jeunes de la Communauté de communes (CCGA), les adolescents en présence de  Sandrine Le Bihan, directrice ados, et des partenaires,  ont présenté le fruit d’une année de  travail.

Leur projet de Fall’in game, festival de jeux vidéo, n’a pas pu se réaliser, l’an dernier à cause du Covid, mais cette fois-ci avec le pass sanitaire c’est possible, et il aura lieu dimanche 31 octobre à partir de 10 heures et jusqu’à 18 heures, à la halle au gras Belle Marie, à Eauze.

Ce festival est unique en son genre sur le territoire de la CCGA, ainsi que sur le département du Gers.

Les  cinq adolescents. Linh San Duffau, Alexis Duran, Arthur Kikic, Corso Alias et Mahé Amadio, scolarisés au collège Jean Rostand d’Eauze,  tenaient à associer l’intergénérationnel, la prévention et la solidarité. Ces jeunes très motivés ont imaginé, pensé et organisé ce festival pour réunir tout le monde autour du jeu et pour déconstruire l’image négative du jeu vidéo :

« Les jeux vidéo touchent une grande partie de la population et les avis divergent concernant leur influence. Le but n’est pas de mette tout le monde d’accord mais au moins d’en discuter, de partager des moments en famille et de s’informer. »

Les espaces jeux et ateliers

Le public de 7 à 77 ans découvrira l’espace jeux avec espace sport, famille, danse, combats, réalité virtuelle, retro gaming et jeu Lû. Il est proposé des ateliers débats à 11 heures et à 14 heures. Ces ateliers seront animés par Yann Leroux , psychologue professionnel  et amateur de jeux vidéo.    

La journée proposera aussi des tournois avec évidemment des récompenses, ainsi qu’un espace détente avec une buvette au profit d’associations caritatives.

Les remerciements

À l’issue de la présentation, les adolescents ont tenu à remercier la Communauté de communes du Grand Armagnac qui a financé et soutenu ce projet à travers sa politique enfance-jeunesse, ainsi que la mairie d’Eauze pour son partenariat sur la mise à disposition du local, de matériels et la facilitation de l’installation.

Les adolescents ont aussi fait appel aux dispositifs financiers ID Jeunes de la Jeunesse et sports, et du Conseil départemental, ainsi que de l’appel à projets de la CAF et de la MSA.

Les partenaires privés ont été remerciés pour les lots des tournois de jeux, qu’ils ont offerts. Il s’agit de Leclerc d’Eauze, Evolution net Work, Intermarché de Cazaubon et Pro et Cie-Sarl Laffargue.

L’entrée au festival est libre, les personnes doivent se munir du pass sanitaire.  

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles