On connaît les candidats sélectionnés pour le second tour des primaires écologistes

Résultats sur Twitter.JPG

Patrick Kopff, soutien de la candidate Delphine Batho, non retenue, fait parvenir ses premières réactions

Cinq candidats se sont présentés à la primaire écologiste : l'eurodéputé Yannick Jadot, la députée Delphine Batho, l'entrepreneur Jean-Marc Governatori, le maire de Grenoble Eric Piolle et l'économiste Sandrine Rousseau. Plus de 122 000 citoyens - militants ou  sympathisants - ont pris part au vote sur le site internet réservé à cette primaire écologiste.

Le verdict est tombé, dimanche 18 septembre, en fin de journée. Les deux candidats sélectionnés à l'issue de ce premier tour de la primaire écologiste en vue de l'élection présidentielle 2022 sont Yannick Jadot et Sandrine Rousseau

Patrick Kopff, pour Génération Écologie dans le Gers, soutenait Delphine Batho lors de ce premier tour. Il fait parvenir à la presse cette première réaction dont Le Journal du Gers vous transmet l'intégralité :

"Je tiens à remercier toutes celles et tous ceux qui se sont exprimés lors de ce scrutin dans le Gers. Cette première partie de campagne électorale aura été, pour moi et Céline Valancourt, l’occasion de rencontres riches et passionnantes, dans le prolongement de celles des élections départementales au mois de juin dernier. À cette occasion, certaines et certains d’entre vous se sont engagés pour soutenir l’écologie plus activement encore, et nous ont rejoint. Le bon niveau des débats a permis à de nombreux citoyens de s’intéresser de plus près, aux vrais enjeux environnementaux auxquels notre territoire est, dès à présent, confronté.

Dans le Gers, l’eau, les intrants chimiques, les transports, la santé, la rénovation énergétique du logement, la gestion des déchets, l’économie circulaire et les récents aléas climatiques, sont parmi les sujets qui ont suscité le plus d’intérêt. Il ne s’agit pas de fatalités, mais des conséquences de politiques âpres au gains et nocives, dont nous subissons aujourd’hui les effets.

Une écologie de gouvernement capable d’imaginer un avenir plus radieux pour nos territoires est désormais possible. La croyance du « toujours plus » a fait long feu et le drapeau de la « décroissance » s’est levé. La décroissance que défend Delphine Batho, n’est pas la récession comme on voudrait nous le faire accroire. Elle suggère raisonnablement, la modération dans l’usage des biens que la nature nous octroie. Si nous ne prenons pas rapidement conscience de cet impératif, nul doute que la nature saura, elle-même, dans les pires circonstances, nous rappeler à son bon souvenir …

Aucune consigne de vote pour le second tour n’est donnée par Génération Écologie et je suis confiant dans le processus qui départagera parmi Sandrine Rousseau et Yannick Jadot, le ou la candidate qui portera la voix de l’écologie politique pour l’élection présidentielle en 2022. 

Si comme nous, vous pensez qu’il est urgent de faire entendre la voix de la raison, rejoignez-nous sur gers@generationecologie.fr et www.generationecologie.fr."

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles