Menu

Clap de fin pour le festival de country : un vrai succès pour cette troisième édition !

titre.jpg

Les danseuses et danseurs de country ont rangé leurs bottes et leur chapeau jusqu’à la prochaine danse !

Les planchers ont tenu le choc sous les coups de talon des danseurs qui ne les ont pas ménagés pendant les trois jours du festival.

Du soleil, de la musique, des sourires radieux, que demander de plus pour un festival à taille humaine qui s’est déroulé dans la bonne humeur et la convivialité.

On était venu de loin pour retrouver le plaisir de partager sa passion de la danse country, de Bretagne, de Normandie, d'Eure et Loire...

Le président du Western Country Vic-Fezensac 32, Jean-François Bardy,  doit être bien fatigué mais heureux de cette belle réussite.

Bravo à lui et à tous les bénévoles qui l'entourent !

Le président et le vainqueur du concours qui a remporté une croisière

Troisième journée dimanche avec de la musique, des danses, une cérémonie indienne en fin d’après-midi et un concert en soirée.

Nolsem, le Normand indienniste, que nous avons reçu au micro de DFM 930 samedi matin, sa compagne Charlotte et un représentant de la nation Abenaki ont présenté au public leur art de vivre.

Nolsem a vécu en immersion avec cette nation tournée vers la nature.

Les Abenaki vivent près des bois et des forêts et cultivent le maïs et d’autres plantes potagères.

Les membres de l’association Abenaki Camp formés aux rites religieux de cette nation ont pratiqué devant le public le rite de la fumigation pour chasser les mauvais esprits.

Ils utilisent pour cela une plante répandue dans nos contrées, la sauge.

Celle-ci se consume lentement dans un bol empli de charbon de bois.

Un cercle est formé autour du feu et l’officiant va de l’un à l’autre pour que le participant soit enveloppé de fumée sacrée.

Le tambour rythme l’acte.

Les participants ont découvert étonnés que certaines pratiques étaient identiques de l’autre côté de l’Océan !

En soirée, c’est le groupe Backwest qui a pris possession de la scène.

Avec le groupe Backwest, c’est embarquement immédiat dans la poussière des grandes plaines du far west américain !

Les infatigables danseurs ont une dernière fois envahi les deux planchers.

Jean-François Bardy donne rendez-vous à tous en 2022 pour la 4ème édition qu'il promet encore plus riche que celle qui vient de s'achever !

Petite video de clôture :

 

 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles