Menu

Toujours la même émotion lors de la commémoration du 8 juin 1944

P1030305 (Copier).JPG

A l'initiative de l'amicale du Corps Franc-Pommiès

En bordure de la D.2 et de la D.237,  proche du village de Moncassin , une belle croix en granite rose,  4 noms écrits en lettres d’or rappellent le sacrifice de ces hommes qui ont perdu là, la vie  suite à un accrochage avec des allemands,  le 8 juin 1944, deux jours après le débarquement! . Chaque année, le Corps Franc Pommiès tient à honorer  leur mémoire , y joignant celle de tous les combattants  de ce mouvement de Résistance spontanée.

Devant  Mme la sous-préfète,  deux conseillers généraux, un conseiller régional , le maire de Moncassin, le représentant de la gendarmerie, les porte-drapeaux, Michèle Desangles fille de l’une des victimes et tous ceux qui veulent se souvenir,  Jean Moncassin,  secrétaire départemental de la section du Gers  du corps Franc Pommiès et très investi dans ce devoir de mémoire ,  a retracé l’historique de cette triste journée. Celle-ci  est désormais rappelée sur un pupitre, récemment installé et dévoilé lors de cette commémoration. Toutes les générations ne pourront plus dire « qu’elles ne savaient pas » !

 De son côté, le Lieutenant-Colonel Calhiol a rappelé l’engagement des « résistants encasernés », ces quelques  gendarmes de Mirande et Miélan et de  la garde-mobile de Mirande qui, ici comme d’autres ailleurs,  avaient choisi  le « chemin du devoir » en servant la Résistance, alors qu’ils étaient censés être les représentants de l’ordre de Vichy.  La gendarmerie départementale a compté finalement 689 victimes pendant l’Occupation, ce qui est trop méconnu.

Après le dépôt des gerbes ( Corps Franc Pommiès, Commune de Moncassin et  de l’Etat) , la sonnerie aux morts, la minute de silence, la Marseillaise et le chant des Partisans, les personnalités présentes ont toutes souligné  comment il était indispensable, surtout en cette période particulièrement difficile , de continuer ce combat initié par la Résistance,  évitant avant tout de propager les idées nauséabondes prêtes à resurgir.

Toi, qui passeras par ce carrefour,  arrête-toi pour découvrir , grâce à ce pupitre, le sacrifice de ceux qui sont tombés là mais aussi ailleurs,  pour notre liberté   !

 

P1030315 (Copier).JPG
Les personnalités avaient répondu présent !
P1030302 (Copier).JPG
Jean Moncassin retraçant ces événements douloureux!
P1030312 (Copier).JPG
Le maire de Moncassin entouré des deux derniers témoins de cette tragédie
P1030328 (Copier).JPG
Souvenons-nous !
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles