Menu

La confédération paysanne du Gers en colère

confédération paysanne.JPG

Communiqué de presse

Le 24 avril dernier  la Confédération Paysanne du Gers était invitée sur la ferme viticole à Sainte Christine d’Armagnac pour rencontrer Mr Castex.
La visite ayant été annulée  suite aux événements dramatiques de Rambouillet,  Mr le premier ministre revient ce vendredi pour rencontrer entre autre la profession agricole.
Nous apprenons que nous ne sommes plus invités à  rencontrer le premier ministre mais que seul le triptyque JA, FDSEA, Chambre d’agriculture est convié.
Nous sommes consternés  par ce manque de respects du pluralisme syndical.
Une visite de nos territoires n’a de sens que dans la rencontre de tous les représentants professionnels et au travers d’eux, la diversité  de nos fermes et de leurs modèles de production.
Notre agriculture gersoise subit une crise sans précèdent, climatique, sanitaire et économique. Les paysans ont été  touchés  quelle que soit leur appartenance syndicale. Ils ont besoin du soutien juste et équitable de l’état 
L’entre-soit de cette visite n’aurait-elle qu’un objectif de campagne électorale ?

 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles