Women’s Cup et Championnat side-cars le 25 avril à Nogaro

13 Side-cars course2 Le travail du singe 1bis 250421.jpg

Deux catégories intéressantes

La Women’s Cup existe depuis 2016. Les pilotes féminines s’y expliquent en plusieurs manches lors des grandes compétitions moto. Et à Nogaro, il y avait une course samedi 24 et une seconde dimanche 25 avril.

   Mélodie Coignard en tête de la course 2

 

Les side-cars forment une catégorie à part, puisque pour lutter contre la force centrifuge dans les virages, le pilote ne peut pas se pencher comme les motards : « un singe » vient à sa rescousse, en se penchant autant qu’il peut à l’extérieur de l’engin, exactement comme un équipage de voilier sort complètement de celui-ci pour le maintenir en ligne. Le travail du « singe » est impressionnant.

   Natacha Rémy et Béatrice Girard (2e et 3e de la course 2)

 

Women’s Cup

   Mélodie Coignard toujours en tête (course 2)

Il n’y a pas eu le moindre suspens lors des deux courses : Mélodie Coignard (Sospel Motos Sports) sur Aprilia n°29 prend la tête au départ et la garde jusqu’à la fin. Derrière elle, Natacha Rémy (Activbike) sur Kawasaki n°25 prend la 2ème place et la garde également jusqu’à l’arrivée. Idem pour la 3ème dans les deux courses : c’est Béatrice Girard (Team Blat’s Organisation) sur Suzuki n°6. Et c’est comme cela dans les 2 courses. Mélodie Coignard se permet de terminer avec 15’’6 d’avance sur Natacha Rémy dans la 1ère course et 30’’64 dans la 2ème ! Mélodie Coignard ne semble pas boxer dans la même catégorie...

Side-cars

   Franck Barbier-Mickael Rigondeau,  Rémy Guignard-Frédérique Poux, Tim Reeves-Kévin Rousseau, Paul Léglise-Sébastien Lavorel, Benjamin Luneau-Nicolas Bidault

L'équipage Tim Reeves-Kevin Rousseau (ASM ACO) sur Yamaha ARS n°77 prend mal son départ dans les deux courses : il se retrouve 5ème alors qu’il était en pole position. Ted Peugeot- Vincent Peugeot (MC Annemasse) sur Yamaha LCR n°74 et « les régionaux de l’étape » Paul Léglise-Sébastien Lavorel (ASM Armagnac-Bigorre) sur Yamaha n°33 prennent la tête.

Mais (dans la 2ème course) on savait que, en sa qualité de champion expérimenté, Tim Reeves allait réagir : il double Léglise-Lavorel au 6eme tour et Peugeot-Peugeot au 10ème. Et le classement reste inchangé jusqu’à l’arrivée.

8 Side-cars course2 Tim Reeves-Kévin Rousseau Paul Léglise-Sébastien Lavorel Franck Barbier-Mickael Rigondeau 1bis 250421.jpg
Course 2 : Tim Reeves-Kévin Rousseau, Paul Léglise-Sébastien Lavorel et Franck Barbier-Mickael Rigondeau
Course 2 : Tim Reeves-Kévin Rousseau 1bis 250421.jpg
Course 2 : Tim Reeves-Kévin Rousseau
5 Side-cars course2 Ted Peugeot Vincent Peugeot 1bis 250421.jpg
Course 2 Ted Peugeot-Vincent Peugeot
6 Side-cars course2 Paul Léglise Sébastien Lavorel 1bis 250421.jpg
Course 2 Paul Léglise-Sébastien Lavorel
10 Side-cars course2 Ted Peugeot-Vincent Peugeot Paul Léglise-Sébastien Lavorel 1bis 250421.jpg
Course 2 Ted Peugeot-Vincent Peugeot et Paul Léglise-Sébastien Lavorel
12 Le travail du singe 1bis 250421.jpg
Le travail du "singe"
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles