Menu

Un Championnat GT4 à Nogaro qui restera dans les annales

0 GT4 Course1 Alpine n°222 Wallgren Castelli en tête 1bis 040421.jpg

Une superbe explication entre champions

Les premières épreuves du Championnat FFSA GT4 ont eu lieu à Nogaro. Elles ont été passionnantes. Refrain : quel dommage qu’il n’y ait pas eu de spectateurs ! Heureusement, les fans ont pu suivre les courses sur Internet.

C’est clair : les pilotes voulaient en découdre et ils l’ont montré. Les deux courses de cette épreuve reine des Coupes de Pâques - chaque course dure 1 heure avec changement de pilote - ont été pleines de rebondissements. Surtout la course 2 qui a eu lieu lundi de Pâques 5 avril. Mais déjà, les essais qualificatifs avaient été très serrés.

     L'Alpine n°222 de Wallgren/Castelli dans la Course 1

Avantage aux Alpine

La météo était parfaite : un grand beau temps. Lors de la course 1, dimanche de Pâques 4 avril, Rodolphe Wallgren et Gaël Castelli (Mirage Racing), sur Alpine A110 n°222, étaient arrivés premiers devant Paul Évrard et Timothé Buret (Akka-ASP), sur Mercedes-AMG n°88.

      Mercedes n°°88 d'Evrard/Buret dans la course 1

Certains disent que les Alpine, moins lourdes que les Mercedes et les Audi, usent moins leurs pneus dans les nombreux virages assez relevés qui caractérisent le circuit de Nogaro. Par rapport aux autres circuits du Championnat FFSA GT4. Et que les voitures « se dégradent » au fil d’une course, notamment à cause des débris de gomme rencontrés par leurs pneus (effectivement, nous en avons trouvé beaucoup sur la piste).

      Mercedes n°87 Beaubelique/Pla dans la course 1      

Ils semblaient donc parier sur une nouvelle victoire des Alpine… Et la course 2 a confirmé ce pronostic : de nouveau Wallgren/Castelli gagnent la course et la 1ère Mercedes-AMG, n°87 (Akka-ASP), celle de Pla/Beaubelique, ne réussit pas mieux que 4e.

      Alpine n°36 Servol/Prost dans la course 1   

Le meilleur du moment a gagné

Mais on ne saurait lui jeter la pierre : cette 87 fait la course en tête jusqu’à la 43e minute !

      Mercedes n°89 de Gomar/Parisy dans la course 1 

Certes Rodolphe Wallgren se rapproche un peu plus à chaque tour, mais, coup de théâtre, à ce moment-là, la course est neutralisée par la direction de course : l’Alpine de Wallgren/Castelli, qui est 2e à 6 secondes de la Mercedes n°87, vient alors juste dans les roues de celle-ci.

     Aston Martin n°007 de Leroux/Hasse-Clot dans la course 1

Et lorsque la course repart, il ne reste que sept minutes jusqu’à l’arrivée. Jean-Luc Beaubelique et Rodolphe Wallgren se battent avec acharnement : à chaque virage, Wallgren attaque et Beaubelique lui ferme la porte. Il se défend comme un lion, mais, à trois minutes de la fin de course, Wallgren réussit à passer « dans un trou de souris », apparemment sans toucher Beaubelique : le combat est terminé. Jean-Luc Beaubelique qui se battait bien, aurait sans doute pu tenir jusqu’à l’arrivée sans la neutralisation de la course.

     Mercedes n°16 de Drouet/Barthez dans la course 1

D’autres jeunes loups cherchent à imiter Wallgren. Certains y réussissent : l’Aston Martin Vantage n°007 (AGS Events) de Valentin Hasse-Clot (2e) et l’Alpine A110 n°110 (CMR) de Lémeret/Herrero (3e). Et d’autres « trépignent »  derrière. On s’en doute quand on remarque qu’il y avait sept voitures dans la même seconde dans les essais qualifiants  du pilote n°1 et 16 dans les essais qualifiants du pilote n°2 !

     Mercedes n°81 de Debard/Gachet dans la course 1

À noter la performance de Romano Ricci, après que son coéquipier Vincent Beltoise est parti dans les cailloux : avec son Alpine n°13 (Mirage Racing), il termine 7e.

Un autre tandem ne devra pas être perdu de vue : Rudy Servol et Nicolas Prost sur Alpine n°36 (CMR) : 3es à la course 1 et 9es à la course 2. Cela se voit au classement général, où ils sont juste derrière WallGren/Castelli.

 Audi n°27 de Blanchemain/Moulin-Traffort dans la course 1

Notre pilote gersois de Bétous, Thomas Drouet, pilotait la Mercedes-AMG de son team Akka-ASP n°16 pendant la 1re partie de la course. Il a été 6e et 3e et Fabien Barthez, son coéquipier, termine la course 10ème. Lors de la course 1, la voiture avait fini 7e.

Il va être extrêmement intéressant de suivre les prochaines étapes du Championnat. Les prochaines épreuve (Fanatec GT World Challenge Europe powered by AWS) ont lieu du 7 au 9 mai sur le circuit de Nevers Magny-Cours.

Classement général à l’issue du week-end à Nogaro

  • 1er Rodolphe Wallgren 50 points,
  • 1er Gaël Castelli 50 points,
  • 3e Rudy Servol 30 points,
  • 3e Nicolas Prost 30 points,
  • 5e Jean-Luc Beaubelique 26 points,
  • 5e Jim Pla 26 points,
  • 7e Fabien Barthez 22 points,
  • 7e Thomas Drouet 22 points.
  • N.B. - La photo du haut de page montre l’Alpine n°222 de Wallgren/Castelli en tête dans la course 1.

13  GT4 Course 1 Mercedes Akka n°88 Evrard Buret 1bis 040421.jpg
Course 1 Mercedes Akka n°88 d'Evrard/ Buret
16 GT4 Course 2 Mercedes Akka n°87 Beaubelique Pla 1 1bis 040421.jpg
Course 2 Mercedes Akka n°87 Beaubelique/Pla
19 GT4 Course 2 Mercedes Akka n°87 Beaubelique Pla 1 1bis 040421.jpg
Course 2 Mercedes Akka n°87 Beaubelique/Pla
20 GT4 course 2 Alpine n°222 Wallgren Castelli 1bis 040421.jpg
Course 2 Alpine Mirage Racing n°222 de Wallgren/Castelli
21 GT4 Course2 Mercedes Akka n°16 Drouet Barthez 1bis 040421.jpg
Course2 Mercedes Akka n°16 Drouet Barthez
17 GT4 Course2 Mercedes Akka n°88 Evrard Buret 1bis 040421.jpg
Course2 Mercedes Akka n°88 d'Evrard/Buret
18 GT4 Course 2 Alpine n°36 Servol Prost 1bis 040421.jpg
Course 2 Alpine CMR n°36 de Servol/Prost
3ter GT4 course 1 Alpine n°222 Wallgren Castelli applaudie 1bis 040421.jpg
Course 1 Alpine Mirage Racing n°222 Wallgren/Castelli applaudie par des commissaires de piste
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles