Menu

Le président de la Chambre des métiers du Gers prend le pouls de trois entreprises

P1680278.JPG

Ce n’est pas au pas de course que le président de la Chambre de métiers et de l’artisanat, Guy Sorbadère, a rendu visite à trois chefs d’entreprise. Il était accompagné ce mardi après-midi 2 mars du directeur territorial de la CMA Gers, Alexis Pham, de la directrice de l’École des métiers, Sandrine Bayle-Gosse et de l’animatrice du service économique CMA, Martine Montejuado.

La Maneta

La première rencontre permettra à Guy Sorbadère de découvrir au 18 rue Dessoles à Auch, « La Maneta », une boutique qui accueille des artisans créateurs gersois en tout genre, céramistes, tourneurs sur bois, potiers, créateur de bijoux et sculpture en bronze, calligraphie, personnages végétaux …Un choix très éclectique qu’apprécia énormément le président de la CMA celui-ci avouant : « qu’il aurait dû venir bien avant visiter ce lieu », et de rappeler « que dans le hall de la Chambre des métiers il y a en permanence une exposition d’œuvres d’art ».

Quant à « La Maneta » créée en mai 2016 dont le but est de valoriser et promouvoir le savoir faire des artistes et artisans créateurs du Gers, celle-ci fonctionne en association loi 1901 [Présidente : Françoise Leveau, Trésorière : Mirabelle Mantin] et est gérée à tour de rôle par les artisans. Cette fois-ci c’est le couple Séverine et Romuald Clémenceau, tourneurs sur bois, qui présentèrent la boutique.

Pierrette Wolff, créatrice, broderies, retouches

C’est dans une boutique en plein travaux située au 37 rue Dessoles à Auch que Pierrette Wolff accueilli Guy Sorbadère pour lui faire visiter le futur magasin dont l’inauguration est prévue au 1er avril. Le lieu hébergera une exposition-vente et permettra la mise en place d’ateliers et des expositions par plusieurs artisans qui animeront la boutique.

Pierrette Wolff, originaire d’Alsace, s’est installée dans le Gers en novembre 2017 à Valence-sur-Baïse où elle crée des broderies personnalisées sur de multiples supports, sacs, tabliers, bavoirs… À mettre à son actif lors du début de la pandémie du Covid 19 la confection de 4 000 masques.

 Dotée d’une extraordinaire vitalité, Pierrette Wolff s’ouvre la voie à coup sûr de la réussite de son entreprise.

Brasserie Les Moussequetaires

Parti de zéro en s’installant à Montaut-les-Créneaux au « Petit Guilhem » dans l’ancien garage de Bernard Lauray, le brasseur Laurent Bordes a tout créé en remettant tout à neuf, du sol au plafond, et en installant les différentes cuves et le matériel nécessaire pour les faire fonctionner. Et pour être sûr de ne rien laisser au hasard, ce dernier s’accorda une formation complète à l’école de brasserie à Douai.

Installé depuis le 1er avril 2019, Laurent Bordes a subi, comme bien d’autres, la crise liée au Covid en raison de la fermeture des bars, des restaurants et de l’arrêt de l’événementiel. Sa pugnacité et sa volonté de réussir, lui ont permis de rebondir en allant chercher de nombreux points de vente [25 actuellement] dans le Gers et ses environs. Et il n’est pas peu fier de révéler que de 125 hectolitres produits l’an dernier, il compte atteindre 240 hectolitres cette année. Enfin, Laurent Bordes souligne que ses bières sont « bio » et qu’il souhaite parvenir à une production de bières élaborées essentiellement par des produits gersois.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles