Menu

Grippe aviaire : Stop aux abattages préventifs

oies.JPG

Les petits éleveurs s'insurgent

Ce vendredi 26 février à la Ferme des Grisettes, un abattage préventif aura encore lieu. Ce sont cette fois-ci des oies saines et en bonne santé, élevées en autarcie sur la ferme qui seront abattues. Que leur reproche-t-on ? Sans doute de vivre trop près d'un foyer de grippe aviaire d'un élevage industriel.

La famille Brazzalotto, qui a toujours eu à coeur de défendre une agriculture paysanne, se retrouve à son tour victime du système industriel et de la mauvaise gestion de la crise d'influenza aviaire.

Cette situation est non seulement un drame sanitaire, mais aussi et surtout un drame humain pour ces éleveurs qui perdent toute leur production du jour au lendemain, sans solution de rechange. Demain, la famille Brazzalotto entend témoigner de sa détresse et exprimer sa colère face à une politique sanitaire déshumanisée.

La Confédération Paysanne du Gers vous invite à les soutenir par votre présence et à communiquer sur ce que vivent les petits éleveurs de volailles du Gers ! 

Ce vendredi 26/02 à 14h : rassemblement à la Ferme des Grise à Montesqiou pour défendre nos éleveurs et dire stop à une politique sanitaire déshumanisée

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles