Le Bust Test s'est arrêté au centre de la commune

Bus test Saint Puy DSCF0029.jpg

Le bus-test Covid-19 itinérant du conseil départemental, pour "être au plus près des citoyens", était mercredi 23 décembre devant la salle des fêtes de Saint-Puy.

Philippe Martin, président du conseil départemental, et Michel Labatut, maire de la commune, ont accueilli les nombreuses personnes venues se faire tester.

Comme l’a précisé Philippe Martin, "la désertification médicale pèse sur l’accès de nos concitoyens aux tests PCR. L’idée d’un dispositif itinérant est apparue comme une solution originale pour remédier à cette problématique. L’idée de ce bus est née d’échanges entre des citoyens, des experts (médecins, infirmières, SDIS, ARS) et des élus, réunis chaque semaine en conseil d’analyse et de vigilance Covid-19 (CDAV). Le bus itinérant est une des réponses concrètes qui a vu le jour en CDAV. Il permet de répondre aux besoins des Gersois isolés qui n’ont pas forcément de médecins ou de cabinet d’infirmières à proximité. Le bus-test sillonnera les communes où les capacités de test sont très faibles".

Déjà huit cantons ont été traversés par ce bus : Baïse-Armagnac, Pardiac-Rivière-Basse, Mirande-Astarac, Fleurance-Lomagne, Astarac-Gimone, Fezensac et Gimone-Arrats. Ce dispositif départemental est le fruit d’un partenariat réunissant plusieurs acteurs gersois : le GIP Gers Solidaire qui met à disposition son bus de services publics itinérant ; un jeune de la réserve civique du département qui assure l’accueil et l’enregistrement administratif des testés ; le SDIS qui fournit du matériel de protection ; les laboratoires Synlab et les laboratoires LBA de chaque secteur qui procurent les écouvillons ; l’Ordre des infirmiers qui propose des infirmières libérales pour faire les tests, lesquels sont analysés par le GIP Public Labos.

Mardi 22 décembre, près de 1.000 personnes ont pu se faire dépister grâce au bus itinérant du conseil départemental. Seulement 4 personnes ont été déclarées positives à la Covid-19, un taux de positivité qui n’atteint pas 1 %.

Ce 23 décembre, ils étaient 39 à Castelnau-sur-l’Auvignon et 79 à Saint-Puy.

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles