Menu

Tests gratuits de la Région à Aignan et dans de petits villages du Gers

0 Philippe Martin explique la complémantarité  ProxiTest et action du départemet 1bis 031220.jpg

Philippe Martin sur le terrain

La Région Occitanie a engagé, avec le concours de l’Agence régionale de santé (ARS), Proxitest, une vaste opération de dépistage mobile de la covid-19, gratuit et sans rendez-vous. Avec le test PCR, dans les bourgs ruraux de son territoire, éloignés des centres de dépistage fixes. Pour « réduire les inégalités de santé ». Lancée le 18 novembre, Proxitest a effectué 12 opérations pour 700 tests.

De manière complémentaire, le conseil départemental du Gers a créé un Conseil d’analyse et de vigilance (CAV) chargé de coordonner l’action des différents acteurs anti-covid. Ce CAV a organisé, avec le délégué départemental de l’ARS, le même type d’opération que Proxitest, grâce à l’engagement d’infirmières libérales qui se sont rendues disponibles. Un bus test itinérant du département s’installe dans de petites communes gersoises pour proposer, lui aussi, des dépistages gratuits et sans rendez-vous. Cette opération se poursuivra pendant la durée de la crise sanitaire, en fonction de la situation.

Proxitest a lieu à Aignan jeudi 3 décembre. Philippe Martin, président du Conseil départemental, vient lui rendre visite, suivi par Ronny Guardia-Molleni, conseiller régional. Le même jour, le bus test du département est à Bassoues, puis à Beaumarchés et enfin à Riguepeu. Philippe Martin vient le retrouver dans ces 3 villages.

Proxitest à Aignan

La Croix-Rouge déploie 10 bénévoles jeudi 3 décembre au matin pour une opération Proxitest à Aignan. Qui permet de tester 40 personnes volontaires. Philippe Martin vient sur le terrain, discute avec les bénévoles et souligne la complémentarité de l’opération du Gers avec celle de l’Occitanie. Puis il part à Bassoues où officie l’équipe du département avec le bus test.

Le bus test du département à Bassoues

Le bus test s’installe sous la magnifique halle de Bassoues. 42 personnes se font tester. En présence de Nathalie Barrouillet, conseillère départementale et de Claude Gatelet, maire de Bassoues. Philippe Martin discute avec les élus et les soignants et, l’après-midi, part à Beaumarchés (74 personnes testées) et à Riguepeu (22 personnes testées).

Il insiste beaucoup sur le fait qu’une opération telle que Proxitest n’ira pas dans les tout petits villages : c’est donc la mission du bus test du département.

N.B. - Photo du haut de page : Philippe Martin, avec le chef de l’équipe de la Croix-Rouge et le médecin, souligne la complémentarité des 2 opérations.

5 Attente pour le test à Aignan 1bis 031220.jpg
Accueil pour le test à Aignan
6 Arrivée de Philippe Martin à Aignan 1bis 031220.jpg
Arrivée de Philippe Martin à Aignan
7 Philippe Martin  avec les intervenants 1bis 031220.jpg
Philippe Martin avec les intervenants
9 L'équipe de testeurs à Aignan 1bis 031220.jpg
L'équipe de dépistage à Aignan
10 Ronny Guardia-Molleni avec Philippe Martin 1bis 031220.jpg
Ronny Guardia-Molleni avec Philippe Martin
3 Philippe Martin Claude Gatelet et une adjointe au maire 1bis 031220.jpg
Philippe Martin, Claude Gatelet (maire de Bassoues) et une adjointe au maire
1 Philippe Martin, Claude Gatelet à la halle de Bassoues 1bis 031220.jpg
Philippe Martin, Claude Gatelet à la halle de Bassoues
2 Nathalie Barrouillet à Bassoues 1bis 031220.jpg
Nathalie Barrouillet à la halle de Bassoues
4 Prise en charge à Bassoues 1bis 031220.jpg
Prise en charge à Bassoues
11 La halle de Bassoues 1bis 031220.jpg
La halle de Bassoues
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles