Menu

Hommage à Samuel Paty devant le collège Gabriel Séailles

Capture d’écran 2020-10-21 223346.jpg

Ce soir, mercredi 21 octobre à 18 h 30, une heure avant l'hommage national rendu à Samuel Paty, un rassemblement citoyen a eu lieu place du collège devant lequel une banderole avait été installée.

La population avait répondu en nombre et toutes les tranches d'âge étaient représentées.

En l'absence de Mme le Maire, Barbara Neto, retenue ailleurs, c'est Mme Lara Kluczynski, ajointe à la culture qui a dirigé l'hommage et a lu le texte de Mme le Maire.

Voici ce que Mme Barbara Neto a souhaité dire au citoyens :

«Vendredi 16 octobre, à Conflans Sainte-Honorine, Samuel Paty, professeur d’histoire géographie a été lâchement assassiné alors qu’il rentrait chez lui retrouver ses proches.

Un acte aussi barbare est incompréhensible.

Permettez-moi d’avoir une pensée pour la famille, les proches et les amis de Samuel Paty, victimes collatérales de cet acte terroriste, véritable crime d’une guerre insidieuse à laquelle notre pays se retrouve confronté depuis maintenant plusieurs années.

Je tiens également à affirmer, au nom des élus de Vic-Fezensac, ma solidarité avec les enseignants de notre territoire mais aussi de tout le pays. Aujourd’hui, à travers Samuel Paty, à travers cet enseignant, c’est la nation tout entière qui est attaquée. Après nos rédactions de presse, nos terrasses de café, nos salles de spectacle, c’est à l’institution éducative que nos ennemis s’attaquent. C’est bien notre république, notre culture, notre histoire, notre identité qui sont ciblées.

Evidemment, je regrette de ne pouvoir être physiquement à vos côtés ce soir pour cet hommage citoyen mais en confiant la lecture de ce message à Lara Kluczynski, permettez-moi de jouer du symbole, un symbole à mes yeux tout aussi fort parce qu’elle est professeur et connaît l’importance de l’enseignement dans notre pays, parce qu’elle est élue et défend fièrement les valeurs de notre république, parce qu’elle est en charge de la culture et que c’est bien notre culture qui se retrouve aujourd’hui attaquée, permettez-moi de lui laisser la parole.

Car ce message, c’est le message de tous les enseignants et de tous les élus de France.

Non, nous ne reculerons pas !

Non, nous ne nous excuserons pas ! Nous ne nous excuserons pas de cultiver l’échange et la liberté d’expression, nous ne nous excuserons pas de valoriser l’esprit critique et la culture, nous ne nous excuserons pas de nos impertinences et de notre liberté de penser.

La république, malgré les balles ou les lames,  ne doit jamais reculer face à l’obscurantisme et la barbarie.

Plus que jamais l’État doit défendre notre système, notre identité.

Cultivons la liberté d’expression, formons les esprits critiques de demain !

Cette guerre culturelle doit être menée pour défendre ce qui représente les fondements de notre société, de notre République.

Aujourd’hui, par ce rassemblement, je veux donc rendre hommage à Samuel Paty, courageux soldat de la république, rendre hommage à tous les enseignants qui cultivent les esprits mais aussi à tous les Français qui au quotidien contribuent à faire vivre les valeurs, nos valeurs et notre culture par leurs actions.

Je vous remercie de votre solidarité et de votre présence."

A l'issue de la lecture, une minute de silence a  été observée.

Les enfants ont ensuite déposé une bougie devant la banderole fixée sur la grille du collège.

Un grand écran avait été installé afin que les personnes présentes puissent assister ensemble à l'hommage national rendu au professeur.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles