Menu

​​​​​​​« Explication franche » au conseil municipal de Nogaro

0 Roger Combres Christian peyret et Patrick Ferrer 1bis 151020.jpg

Suite (et fin?) des conséquences des élections municipales

Le conseil municipal de Nogaro se réunit jeudi 15 octobre à la salle d’animation pour traiter un ordre du jour peu chargé. Mais, dès l’ouverture de la séance par le maire, Christian Peyret, Bernard Hamel, conseiller municipal et 4e vice-président de la Communauté de communes du Bas-Armagnac (CCBA), demande à faire une déclaration.

Pour ceux qui l’ignoreraient, Bernard Hamel est entré en 2014 au conseil municipal de Nogaro en tant que chef de file d’une opposition à Christian Peyret composée de trois personnes. Puis, en 2020 il a rejoint la liste du maire, qui a été élue sans qu’il y ait de liste d’opposition.

Déclaration intégrale de Bernard Hamel

La note entre [] est de la rédaction :

« Dans une conversation avec un élu du bureau [précédent] de la CCBA celui-ci me dit avoir fait une erreur de ne pas avoir pris des membres de l’opposition avec eux au bureau en 2014.

« Moi je n’ai pas fait cette erreur en 2020.

« Qui aurait représenté Nogaro au sein du bureau de la CCBA ? À savoir aujourd’hui c’est très difficile voire impossible.

« Maintenant je m’adresse à certains élus qui se trouvent dans cette salle qui ont un esprit DELATEUR à mon égard.

« Je leur demande tout simplement de continuer dans cette voie et surtout qu’ils n’apprennent pas la définition du mot démocratie. »

Réponse intégrale du maire

Christian Peyret répond ceci :

« Je n’ai jamais été informé par Mr Hamel de sa représentation de Nogaro à la Communauté de communes.

« Cela n’a jamais été négocié.

« Il ne peut pas prétendre représenter NOGARO.

« Nous nous sommes rencontrés il y a un an quand à sa demande il avait souhaité rejoindre ma liste « Nogaro pour tous – Tous pour Nogaro ».

« Nous étions convenus les yeux dans les yeux que nous serions LOYAL l’un vis-à-vis de l’autre.

« Or à ce jour ce n’est pas le cas et je l’invite à reprendre le dictionnaire pour connaître la définition du mot « Loyauté ».

Réaction de Bernard Hamel

Bernard Hamel a réagi en adressant aux membres du conseil municipal le message suivant :

« Je ne savais pas qu'un élu qui entrait au bureau de la CCBA pour défendre, promouvoir les projets communaux manquait de loyauté envers le Maire de sa commune.

« Maintenant je comprend mieux pourquoi les bulletins de vote changent de couleur politique

Pour moi la discussion est terminée. »

Survol de l’ordre du jour de la séance

Comme à l’accoutumée : l’approbation du compte rendu de la dernière séance et l’approbation des décisions prises par le maire par délégation.

Ensuite (principalement) :

  • désignation de Christian Peyret en qualité de représentant du conseil municipal de la Société publique locale Agence régionale de l’aménagement et de la construction Occitanie (SPL Arac Occitanie),

  • versement d’une nouvelle subvention au Centre communal d’action sociale pour qu’il puisse mandater des aides au permis de conduire au titre de 2020 et régler des factures de colis d’alimentation,

  • autorisation faite au maire – en lien avec la CCBA - de prendre toutes dispositions liées au projet d’une Résidence sociale habitat jeunes/Foyer jeunes travailleurs sur le territoire de Nogaro pour 25 logements ; ce projet a fait l’objet d’une étude de faisabilité sur une parcelle de 2 500 m² à Pabieu,

  • fixation du prix du repas à la cantine, qui passe de 4,70 à 4,90 euros ; noter que la part des familles est de 2 euros par repas pour Nogaro et « quelques communes », de 2,20 par repas pour Urgosse et de 3,15 euros par repas pour Avéron-Bergelle.

N.B. -  La photo du haut de page représente Roger Combres (adjoint au maire), Christian Peyret et Patrick Ferrer (directeur général des services de la commune).

1 Bernard Hamel Jean-Claude Drouard et Rolande Delord-Lassus 1bis 151020.jpg
Bernard Hamel, Jean-Claude Drouard et Rolande Delord-Lassus
2 Christian Peyret Patrick Ferrer et Christine Carrère-Campistron 1bis 151020.jpg
Christian Peyret, Patrick Ferrer et Christine Carrère-Campistron (1ère adjointe au maire)
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles