Menu

Les mesures phares décidées lors de la Convention Citoyenne d’Occitanie

convention OK.jpg

52 propositions ont été faites par les 109 représentants des départements, dont cinq Gersois. Celles-ci seront soumises au vote des habitants d’Occitanie sur internet à partir du 16 Octobre.

Les propositions finales faites par la Convention Citoyenne sont hétéroclites et certaines apparaissent d’emblée plus pertinentes que d’autres. Sur les 52 propositions, nous avons listé ci-dessous les 10 qui nous paraissent les plus pertinentes, au regard des compétences régionales et des modalités de mise en œuvre. Certaines sont en effet rédigées en terme trop large. D’autres relèvent davantage d’une mise en œuvre nationale au regard de l'étendue des moyens et de la cohérence territoriale.

Précisons d’emblée que ces propositions sont formulées en terme très large et ne sont que des cadrages. C’est ensuite que les choses vont se corser puisqu’il conviendra d’être plus précis quant à leur mise en œuvre. Le chantier est loin d’être terminé. Surtout quand on sait que certaines des propositions devront faire l’objet d’une mise en œuvre concertée. Par exemple, avec les communes ou collectivités territoriales, EPCI, chambres consulaires, voire même l’Etat dans certains cas. Cela en raison de l’enchevêtrement des compétences et de la pluralité de co-acteurs sur une majorité de sujets. Ajoutons également que les modalités de définition des mesures à prendre restent floues, par exemple s’agissant du processus (qui va rédiger les mesures concrètes de chacune des propositions ? Comment ? Avec quel partie du budget alloué ?)

Ces propositions ne sont que des cadrages, leur mise en œuvre est loin d’être finalisée

Un premier écueil est l’arrivée dans quelques mois à peine des élections régionales de 2021. Sauf surprise, il paraît peu probable de voir les dispositifs de chacune des propositions entrer en vigueur d’ici là.

Il est permis dès lors de penser que l’équipe sortante pourrait baser une partie significative de son programme électoral sur la finalisation des mesures décidées par la Convention Citoyenne et confirmées lors de la votation. La totalité de celles-ci pourraient alors être finalisées et entrer en vigueur au cours du mandat 2021-2027.

Les 10 propositions les plus pertinentes au regard de la compétence régionale, des enjeux actuels et des modalités de mise en œuvre :

• Aider les agriculteurs à commercialiser leurs produits en circuit court afin de favoriser l’accès aux produits sains et locaux

• Enseigner à tous dès la jeunesse une pratique citoyenne éclairée, critique et participative

• Relocaliser (faire revenir sur le territoire) la production de produits aujourd’hui importés (notamment avec des activités d’économie sociale et solidaire)

• Aider à la formation aux nouveaux métiers sur les énergies renouvelables

• Sensibiliser et informer dès le plus jeune âge aux formations/métiers (pénuriques, méconnus, dévalorisés) à travers des communications/ immersions en entreprise

• Subventionner des projets de production d’énergies renouvelables (communes et particuliers)

• Inclure dans la scolarité l’apprentissage des premiers secours et le systématiser

• Développer des groupes de soutien scolaire pour les élèves et étudiants animés par des intervenants (professionnels de tous secteurs), y compris dans les zones sensibles

• Mettre en place des actions et sensibiliser les enfants, dès le plus jeune âge, à la pollution et au tri des déchets

• Développer les projets intergénérationnels et solidaires

L'avis des Gersois et le vote de tous sur laregioncitoyenne.fr à partir du 16 Octobre

Les cinq Gersois ayant participé au projet dressent un bilan plutôt positif. Ainsi, Sabrina Coplo résume : « Globalement c’était bien, on a pu tous s’exprimer. On a vu pas mal de Conseiller Régionaux qui ont pu nous expliquer ce qu’ils faisaient, ce qu’on pouvait faire ou non. Par exemple certains voulaient proposer du bio dans les écoles primaires mais la région ne s’occupe que des lycées ». Seul bémol, le flou relatif quant à la suite du processus : « Pour la suite on ne nous a pas dit comment allait être défini le détail des mesures ; certains d’entre nous se demandaient pourquoi lancer tout cela juste avant les élections. On nous a indiqué que les Conseillers Régionaux élus en 2021 seront engagés par ces décisions de cadrage. On verra bien »

Quand à Alexandre Weber également Gersois et qui fait partie des 3 tirés au sort pour le comité de pilotage, il indique : « L’expérience est positive, il y a un soucis de la démocratie interne; de vouloir remonter tous les avis divergeants ; on a travaillé en un temps record, on a été obligés de réduire de 15 jours à 7 jours à cause du Covid » . Il indique également qu’il sera chargé, via le Comité de Pilotage, de veiller à ce que toutes ces décisions soient concrétisées au cours de l’année 2021.

A présent ce sont les habitants d’Occitanie qui sont appelés à se prononcer sur internet via laregioncitoyenne.fr pour faire leur choix parmi l’ensemble des mesures et retenir les 10 mesures les plus plébiscitées.

 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles