Rencontres littéraires de 10 écrivains à Nogaro avec« Un Livre dans la Poche »

0 le Bureau Neven Charrier Celia Kindts et Lili Saint-Jean 1bis 061020.jpg

Et des films avec « Les HalluCinés »

À la cité scolaire d’Artagnan, la junior-association Un Livre dans la Poche porte, avec son référent le professeur Éric Busson, organise les Rencontres littéraires de Nogaro et le Prix littéraire Jeune Mousquetaire du 1er roman depuis 2005 (1). Il faut souligner que ces Rencontres ne sont pas réservées aux lycéens : en 2019, une trentaine de personnes appartenant au grand public y ont participé.

Prix pour l’année scolaire 2020-2021

5 premiers romans ont été sélectionnés pour le Prix 2021, qui sera décerné lors des Rencontres, le 4 juin 2021. Sont en lice :

  • Juliette Adam (Tout va me manquer) Fayard,

  • Maylis Adhémar (Bénie soit Sixtine) Julliard,

  • Marcia Burnier (Les Orageuses) Cambourakis,

  • Christian Niemec – Ludovic Manchette (Alabama 63) Cherche-Midi,

  • Laurent Petitmangin (Ce qu’il faut de nuit) Manufacture des livres.

Ces romans seront accessibles en différents lieux. Leurs auteurs sont invités aux Rencontres, de même que 5 autres romanciers confirmés : Romain Slocombe (La débâcle, Monsieur le commandant), François-Henri Soulié (Les aventures de Skander Corsaro – Il n’y a pas de passé simple), Emmanuelle Favier, Prix 2017 (Le courage qu’il faut aux rivières), Caroline Laurent (avec Évelyne Pisier : Et soudain la liberté) et Vincent Lahouze, Prix 2018 (Rubiel e(s)t moi).

Assemblée générale du 6 octobre 2020

Un Livre dans la poche tient son assemblée générale au lycée de Nogaro. Éric Busson expose le rapport moral, puisque les membres du bureau précédent ont quitté le lycée bac en poche.

Comme on le sait sans doute, les Rencontres de 2020, qui devaient avoir lieu sous la présidence de l’écrivain Akli Tadjer, ont dû être annulées pour cause de pandémie. On a dû renoncer à réunir les écrivains dont les romans étaient sélectionnés pour le Prix, ainsi que la demi-douzaine d’écrivains confirmés qui devaient venir à Nogaro. Tous ont été très déçus.

Activités en 2019-2020

D’autres rencontres, organisées par l’association ont pu avoir lieu à la fin de 2019. Elles réunissaient des écrivains et leur public, notamment scolaire. Ainsi :

  • Akli Tadjer, qui devait présider le jury, est venu au lycée de Nogaro et au collège de Marciac,

  • Angélique Villeneuve a animé des ateliers d’écriture au lycée de Mirande,

  • François-Henri Soulié est allé voir les lycéens de Condom.

Et, malheureusement, Denis Michelis a dû annuler ses interventions à Lectoure.

Malgré l’annulation des Rencontres, l’association a apporté un soutien aux écrivains invités. Les 5 écrivains confirmés ont offert chacun un texte exclusif, visible sur le site du Prix ( https://prixjeunemousquetaire.fr/spip.php?rubrique21), qui a été rémunéré (2).

Finances

Les dépenses s’élèvent à 5 200 euros. Les principales ont trait aux déplacement (1 411 euros), à l’hébergement (428 euros), à la restauration des écrivains, à l’achat de jeux de livres pour les élèves (2 086 euros).

Les recettes – uniquement des subventions – sont de 12 014 euros. À noter qu’Éric Busson craint la perte de la plus grosse subvention (5 000 euros d’Occitavenir de la Région), qui serait très difficile à supporter.

Élection du nouveau bureau de  1 Livre dans la poche

Le bureau est composé de Célia Kindts et Lili Saint-Jean (co-présidentes), et de Neven Charrier (trésorier).

Les HalluCinés ont élu un nouveau bureau

La junior-association Les HalluCinés, qui a également pour référent Éric Busson, choisit des films et organise des débats au cinéma de Nogaro. Comme 1 livre dans la poche, elle a perdu son bureau, dont les membres ont quitté le lycée. Réunis en assemblée générale le 22 septembre, les HalluCinés ont élu :

Célia Kindts et Marion Petre (co-présidentes), Ambre Burthe (secrétaire) et Neven Charrier (trésorier).

(1) Le lauréat du Prix reçoit un chèque de 1 000 euros payé par la municipalité de Nogaro. (2) Il et de coutume de rémunérer les auteurs – comme les autres artistes – car la plupart des romans sont édités à quelque 700 exemplaires ce qui ne leur permet pas de vivre.

2 L'assistance 1bis 061020.jpg
Un Livre dans la poche : l'assemblée énérale
4 Eric Busson 1bis 061020.jpg
Un Livre dans la poche : Éric Busson
3 le Bureau Neven Charrier Celya Kindts et Lili Saint-Jean 1bis 061020.jpg
Un Livre dans la poche : Neven Charrier Celya Kindts et Lili Saint-Jean
1 DR Alain Bovo bureau HalluCinés.jpg
Hallucinés : Ambre Laburthe, Marion Petre, Celya Kindts et Neven Charrier - Photo Alain Bovo
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles