Menu

Hommage à Jean-Marcel Dufour seul Gersois mort pendant la guerre De Corée

JM DUFOUR COREE 26 09 2020-06.jpg

La fédération le Combattant du Gers/GR 147 Maginot a tenu à marquer le 70° anniversaire de la participation de militaires Français dans une guerre sous pavillon de l’ONU en rendant hommage au seul Gersois mort dans ce conflit.

Sur décision du gouvernement Français un bataillon Français est engagé dans cette guerre de Corée. 

Dès leur arrivée sur le terrain opérationnel, l’unité est engagée dans des combats intenses et meurtriers.  Wonju, Chipyong Ni, Honchon, Hwachon et Crévecoeur sont les principales batailles qui ont marqué la Corée du sang des soldats du Bataillon de Corée dont l’action a été reconnue par l’attribution de 4 citations à l'Ordre de l'Armée Française, 3 citations présidentielles Américaines, 2 citations présidentielles de la république de Corée, 1 898 citations individuelles qui démontrent la valeur de cette jeune unité.

Sept disparus, douze prisonniers de guerre, 1350 blessés dont certains plusieurs fois, et 18 Coréens du sud intégrés à l’unité et deux cent soixante neufs soldats, sous-officiers et officiers morts au combat pour la France dans le cadre de l’ONU attestent de l’ardeur des combats.  Le général Magrin Vernerey dit Monclar déclarera à ceux qui ont combattu à Crévecoeur :

« Vous pourrez dire à vos anciens que vous avez vécu quelque chose qui ressemble à Verdun »

Crévecoeur est la bataille dans laquelle Jean-Marcel Dufour est tombé le 26 septembre 1951 lors de combats de la cote 931 point essentiel de la bataille pour la maîtrise de ce lieu.

Jean-Marcel Dufour, caporal au bataillon de Corée est le seul Gersois mort dans cette guerre. Il était né dans ce village Gersois de Saramon, le 25 avril 1927, engagé pour la guerre de Corée il succombera sur cette terre lointaine à vingt-quatre ans et cinq mois.

Une citation lui a été accordée et à titre posthume la médaille militaire lui a été conférée le 16 avril 1954.

Une cérémonie à Saramon

C’est pour lui rendre hommage en ce samedi 26 septembre dans le cimetière de Saramon qu’une délégation de la fédération « le Combattant du Gers », le délégué départemental de la Médaille Militaire, Denis Michel, le délégué départemental du Souvenir Français, Louis Saint-Ygnan, Jean-Pierre Salers conseiller départemental, Alain Carrière adjoint au maire de Saramon, se sont réunis, sous la présidence de monsieur Olivier Dupont directeur départemental de l’ONACVG, et ont déposé une gerbe sur sa tombe ; après une minute de silence la Marseillaise entonnée a cappella a clos cette émouvante cérémonie.


 

 

 

JL Tosque

 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles