Menu

Rentrée scolaire particulière au Houga

3 DR Patricia Galabert RENTREE 2020  pendant l'appel.3JPG.JPG

Avec 2 classes de plus, dont une pour des enfants de l’Institut médico-éducatif

La rentrée scolaire du 2 septembre au Houga est un grand jour pour les enfants, heureux de retrouver leur école après des mois d’empêchement. Et pour l’école elle-même, d’abord parce qu’une classe élémentaire supplémentaire est créée, vu l’augmentation du nombre d’élèves, à la satisfaction d’Isabelle Gallato et de l’équipe enseignante.

Et enfin parce qu’un grand pas y est fait pour favoriser l’école inclusive.

Unité d’enseignement externalisée

En effet, à la satisfaction de Patricia Galabert, maire du Houga, une convention avec les différents partenaires, notamment l’Institut médico-éducatif / Institut médico-professionnel du Houga, dirigé par Johann Francke, permet à des enfants de cet Institut de « suivre partiellement ou totalement une scolarité en établissement scolaire ordinaire ». Dans la pratique, ces enfants seront accueillis dans une « unité d’enseignement externalisée », qui favorisera les temps communs et partagés avec les autres élèves. À savoir, les récréations, les déjeuners, les projets collectifs. Patricia Galabert nous dit qu’une dizaine d’enfants, accompagnés d’une enseignante spécialisée et d’une éducatrice, bénéficieront chaque jour de ce dispositif. Elle ajoute : « Ainsi [l'unité d’enseignement externalisée] s’inscrit dans le fonctionnement global de l’établissement scolaire ».

La politique inclusive dans la pratique

Si la politique inclusive consiste à se réunir, vivre ensemble et apprendre ensemble, pour former les citoyens de demain, c’est bien ce qui est ainsi réalisé au groupe scolaire Jean-Jaurès du Houga. Et qui répond tant aux demandes officielles qu’au projet académique.

Enfin, la maire souligne « le souci permanent de l’équipe enseignante de penser le parcours de l’élève dans sa globalité, de la maternelle au CM2, en collaboration étroite avec le périscolaire. »

Forte présence d’autorités

Les autorités venues assister à cette rentrée, montrent, par leur présence, l’intérêt qu’elles attachent à l’école inclusive. Ce sont : Xavier Brunetière (préfet du Gers), Farid Djemmal (le nouveau Dasen (1) du Gers), Bérengère Rybakowski (inspectrice de l’Éducation nationale) et Pierre Puyol (administrateur de l’AD PEP 32) (2).

(1) Directeur académique des services de l’Éducation nationale. Farid Djemmal a étudié à Sciences Po Toulouse et a été adjoint de la Dasen du Tarn, le nouveau Dasen du Gers arrive de Rouen (Seine-Maritime) où il était Dasen adjoint. (2) L’Association départementale des pupilles de l’enseignement public du Gers.

N.B. -  Ls photos ont été communiquées par Alain Bovo.

4 DR Patricia Galabert RENTREE 2020  pendant l'appel.3JPG.JPG
Isabelle Gallato fait l'appel en présence des autorités
1 DR Patricia Galabert RENTREE 2020  pendant l'appel.3JPG.JPG
Bérengère Rybakowski, Xavier Brunetière, Farid Djemmal et patricia Galabert
5 DR Patricia Galabert RENTREE 2020  pendant l'appel.3JPG.JPG
Johann Francke, Xavier Brunetière, Pierre Puyol, Farid Djemmal et Bérengère Rybakowski
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles