La société archéologique reprend ses activités

Reunion 09092020 (6) [1280x768].JPG

Réunion mensuelle

Depuis sa création en 1891, jamais la Société Archéologique et Historique du Gers n’avait annulé une seule de ses réunions mensuelles même pendant les conflits mondiaux. Il a fallu un virus pour que l’association interrompe ses activités au XXIème siècle pendant quelques mois. Depuis le début du confinement, seul le bureau de l’association fonctionnait en visio-conférence.

Aujourd’hui, de nombreux adhérents étaient présents, exceptionnellement dans la grande salle des Cordeliers à Auch. Gel hydro-alcoolique à l’accueil, espacement des sièges, port du masque, s’imposaient aux membres présents.

Jacques Lapart, président en exercice, dans son mot d’accueil, salua le retour à des activités quasi-normales. Cependant des journées de visite dans le département sont annulées pour respecter les directives imposées aux associations.

Deux orateurs ont brillamment tenu en haleine l’auditoire :

Alain Pécastaing évoqua les Francs-Maçons en Gascogne gersoise au XVIIIème siècle, en particulier à la fin de l’Ancien régime puis au cours de la Révolution.

Stéphane Piques proposa  une communication au sujet des faïences de Martres-Tolosane en liaison avec le Gers au XVIIIème siècle.

Prochainement la Société Archéologique organisera à Auch sa journée annuelle des archéologues pour qu’ils puissent présenter leurs récents travaux et dernières découvertes.

Reunion 09092020 (2) [1280x768].JPG
Jacques Lapart
Reunion 09092020 (5) [1280x768].JPG
Un auditoire captivé
Reunion 09092020 (8) [1280x768].JPG
Alain Pécastaing
Reunion 09092020 (10) [1280x768].JPG
Stéphane Piques
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles