Menu

Le Docteur Pinazo et l’article sur son départ à Manciet (retrait de son texte et mise à jour du 14.08)

0 La maison de santé de Nogaro 1bis 110820.jpg

« La MSP de Nogaro ne peut plus faire face à ses obligations »

Le 12 août, le docteur Philippe Pinazo (1) réagit à notre article du même jour (2) qui annonce son départ et celui d’un de ses confrères pour Manciet, le 1er décembre 2020. Mais voilà maintenant qu'il exige le retrait du texte de son message, dont il indique, maintenant, qu'il est de caractère privé. Ce que nous faisons immédiatement. À la demande de l'intéressé, nous avons également supprimé sa photo...

 Par ailleurs, contrairement à ce que nous avait affirmé une personne habituellement bien informée, Nogaro se trouve en Zone de revitalisation rurale, comme Manciet. Voir le site (https://les-aides.fr/fiche/a5BhGX1U1ODM/).

Nous en retenons que, d’après le docteur Pinazo, la maison de santé de Nogaro était prévue pour le territoire de la Communauté de communes du Bas-Armagnac (CCBA), mais qu’elle fait actuellement face aux patients de 4 communautés de communes et reçoit de 200 à 450 appels par jour. Ceci à cause de la baisse du nombre de médecins en général. 

Commentaire

Nous avons trouvé à l’adresse indiquée dans le message du docteur Pinazo la description des obligations des MSP (maison de santé pluridiscplinaire). En revanche, nous n’avons su trouver ni sur les sites de la CARMF (caisse de retraite), ni sur celui du CNOM (Ordre des médecins), qu'il nous conseille de consulter, la pyramide des âges des médecins. Mais il est de notoriété publique qu’elle aura du mal à assurer l’avenir. Sachant que :

  • la profession médicale est de plus en plus féminisée et que les femmes, en général, ne souhaitent pas travailler le mercredi et le samedi (embaucher une employée de maison pour s’occuper des enfants serait sans doute dans leurs moyens),

  • le problème crucial est peut-être celui de trouver un emploi pour le conjoint.

Noter que, aux difficultés, les autorités comptent répondre, notamment, par la télémédecine.

En définitive, ce que nous avons du mal à comprendre, c’est en quoi le fait de déménager de Nogaro à Manciet puisse contribuer à trouver des solutions : évidemment, la MSP de Nogaro ne se trouvera pas mieux de ce double départ.

(1) L’un des deux médecins qui quittent Nogaro pour Manciet. L’autre est le docteur Stéphane Rey. (2) Voir (https://lejournaldugers.fr/article/43963-depart-de-2-medecins-de-nogaro-a-manciet-mis-a-jour-le-1208).

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles