Menu

Vous en êtes où de votre connexion informatique : ADSL, fibre optique ?

Gers Numérique P1030088.jpg

... ou vous êtes perdus en zone blanche ? Gers Numérique répond à vos questions tout l'été.

Le Gers est engagé dans un ambitieux plan d’aménagement numérique de son territoire : 100 millions d’euros sont investis par les collectivités locales (Conseil Départemental et communauté d’agglomération avec le soutien de l’Etat et de la Région Occitanie) pour compenser le manque d’investissement des opérateurs privés.

Cet investissement se concrétise dans le secteur de Mauvezin avec le déploiement d’un réseau 100% en fibre optique qui concernera 100% des habitations, même les plus isolées, de 12 communes dans un triangle Mauvezin / Cologne / Gimont.

Gers Numérique et ses partenaires locaux (notamment la SCOP Citel basée à Mauvezin) ont largement engagé ce chantier stratégique.

Après avoir subi quelques aléas et les effets de la crise sanitaire, le chantier a bel et bien repris et beaucoup d’habitants peuvent déjà profiter de la puissance de la fibre optique : c’est par exemple le cas de plus de 80% des habitants de Mauvezin, 74% à Cologne et 68% à Gimont. Le chantier concerne également sur les communes voisines de Touget, Escorneboeuf, Ste-Marie, Labrihe, Sérempuy, Sirac, St-Cricq, St Orens et St-Georges.

La crise sanitaire que nous avons traversée a souligné la place du numérique dans notre vie quotidienne : qu’il s’agisse de télétravail, d’école à distance, de maintien du lien social ou même de divertissement, chacun a mesuré combien un bon débit est appréciable. Le déploiement de la fibre optique, qui permet les meilleurs débits et donc un usage simultané dans différentes pièces de la maison, est un atout pour ce secteur du Gers et son attractivité.

Beaucoup d’informations sont disponibles sur le site internet de Gers Numérique (www.gersnumerique.fr) notamment une carte interactive qui permet de suivre, en quatre étapes, le déploiement de la fibre jusqu’à son adresse.

Il est également possible de demander à être tenu informé de l’arrivée de la fibre à son domicile en contactant Gers Numérique (contact@gersnumerique.fr) et en communiquant son adresse complète. Vous recevrez ainsi un mail de Gers Numérique vous informant que vous pouvez demander à un Fournisseur d’Accès Internet de vous raccorder au réseau public.

A ce jour, les opérateurs Orange et Free proposent des abonnements aux particuliers ; des opérateurs spécialisés sont également présents pour les professionnels.

Le coût du raccordement final (entre le point de branchement sur le réseau et votre box) est pris en charge par votre opérateur et par Gers Numérique. En règle générale, sur votre terrain, le tirage de la fibre optique suit le réseau téléphonique existant (souterrain ou aérien). Dans le cas d’une adduction souterraine, si le fourreau sur votre terrain est entravé ou sectionné, cela relève de votre responsabilité de propriétaire de le remettre en état avant le tirage de la fibre. Vous devez alors réparer ou remplacer à vos frais le fourreau défectueux. C’est le seul cas dans lequel votre intervention est nécessaire avant de réaliser le raccordement final pour profiter de la fibre optique.

Pour toute demande d’information, n’hésitez pas à contacter Gers Numérique au 05 31 00 46 90 et à suivre les actualités sur twitter (@GersNumerique) et Facebook (@NumeriqueGers)

Gers Numérique était également présent sur le marché de Mauvezin, ce lundi, pour renseigner les habitants. Ils étaient trois pour vous informer dont Romain Gabrielli, le directeur de Gers Numérique.

Pas facile quand on n'est pas spécialiste d'expliquer ses problèmes avec les nouvelles technologies : il ne faut pas hésiter à développer son propos avec les mains pour se faire comprendre.

Ce stand tombe à pic, le Journal du Gers qui venait aussi découvrir le second stand du Conseil Départemental relatif au questionnaire sur ce qu'est le bonheur de demain, présent ce même jour, à Mauvezin, ne rate pas cette occasion.

Les questions, il y en a car les zones blanches, cela existe encore bien plus souvent qu'on ne le pense. La preuve, ce professeur d'Augnax où il n'a pas de réseau pour son téléphone portable ; certains fois, cela peut être sympa de ne pas être dérangé, mais vivre le confinement dans ces conditions, cela a été relativement difficile surtout quand deux professeurs et deux étudiants vivent sous le même toit.

Mais, à mon tour, cette fois, moi qui représente le Journal du Gers, avec ma connexion informatique obligée de passer par un satellite qui fait très souvent des caprices : trop de vent, de l'orage, va savoir, même un trop plein de chaleur et hop ! La connexion disparaît et il faut tout rebrancher. Zut, imaginez, vous êtes en pleine écriture de cet article, vous n'avez rien sauvegardé et voilà, vous devez tout ré-écrire.

Fabrice, depuis une semaine seulement à Gers Numérique, est très fier d'être là, car il participe à la création d'un nouveau système de télécommunications. Il nous confirme que, pour redynamiser le Gers, une des premières choses à faire, est de fibrer l'ensemble du réseau, ce qu'a bien compris le Conseil Départemental qui a initié Gers Numérique. Aujourd'hui, le réseau cuivre du téléphone de jadis est en train d'être remplacé peu à peu par le réseau fibre optique.

Pour ma connexion très personnelle, il va prendre sa tablette et y situer la zone sensible : que peut-on faire ? Pas grand chose, allez voir les opérateurs sur le stand voisin, en ce jour de marché, pour savoir si on est éligible à la 4 ou à  la 5 G (?), va savoir avec tous ses chiffres, quand on n'est pas spécialiste, on ne sait plus compter. À défaut, il faudra patienter un ou deux ans pour voir arriver la fibre. Allez un an, c'est vite passé !

Si vous n'étiez pas à Mauvezin ce lundi et que vous avez des questions, vous pourrez les poser à Fabrice et Rose, sur le marché de Gimont, les mercredis 12 août et 2 septembre.

Retrouvez la liste des autres rendez-vous prévus en cliquant sur notre article précédent consacré à ce même sujet.

Ils seront sans doute aussi occupés que ce lundi, jour de marché, à Mauvezin, sous un soleil radieux, mais  avec de nombreux touristes certainement plus motivés par le second stand du Conseil Départemental... Nous y reviendrons.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles