Menu

Vifs remerciements aux Folgariens dévoués lors de la crise du covid-19

DR2 réception mairie.-2 jpg.jpg

La maire leur consacre une réception

Patricia Galabert, maire du Houga, a tenu à remercier publiquement toutes les personnes qui se sont dévouées pour les autres pendant le gros de la crise sanitaire et du confinement. Une réception a été organisée pour elles, vendredi 3 juillet, à la mairie.

« Nous avons vu naître, naturellement, un faisceau de solidarité et de fraternité, le plus souvent envers nos aînés, mais aussi envers les personnes malades ou en difficulté », souligne-t-elle. Puis elle énumère les dévouements :

  • les couturières bénévoles qui ont confectionné des masques,

  • les Folgariens qui se sont proposés pour faire les achats de première nécessité,

  • les agents municipaux qui n’ont jamais cessé de travailler et d’assurer le service public : « nous sommes fiers de leur dévouement »,

  • les agents du SAAD (Service d’aide et d’accompagnement à domicile) et de l’EHPAD : « nous sommes admiratifs de leur travail quotidien au plus proche de nos aînés, de leur souci de rassurer et de surmonter les situations angoissantes ; ils ont donné l’exemple de ce qu’est la conscience professionnelle à chaque instant »,

  • les enseignantes que Patricia Galabert veut particulièrement honorer : elles ont accompagné les enfants à distance pendant la durée du confinement, avec le souci de n’en oublier aucun ; lors du déconfinement, elles se sont toutes mobilisées pour le retour des élèves « dans le respect scrupuleux du protocole sanitaire (…) et nous sommes fiers de pouvoir compter sur le dévouement et les compétences des enseignantes ».

Le dispositif 2S2C

Le dispositif 2S2C (Santé sport culture citoyenneté) a d’ailleurs concrétisé l’osmose entre la commune et son école, avec la participation des associations. Ce dispositif, orchestré par Jean-Marie Mathieu, adjoint délégué aux affaires scolaires, a prouvé son efficacité : il a permis d’accueillir à l’école un maximum d’enfants.

Cela grâce au cyclo-club, à « la Môme aux souliers rouges » pour le kamishibaï (1), à la section « quilles » du foyer rural, à Folgakilt, pour l’atelier de couture, à « lo suilar d’aas » pour le langage sifflé, au Judo-club folgarien, à Folgatennis et à la Bibliothèque, pour ses animations éducatives en plein air.

(1) Genre narratif japonais, sorte de théâtre ambulant où des artistes racontent des histoires en faisant défiler des illustrations devant les spectateurs (Wikipedia).

N.B. - Les données de cet article et les photos ont été communiquées par Patricia Galabert.

DR1 réception mairie.-2 jpg.jpg
DR4 Vélo-9.jpg
Vélo
DR8 Kamishibaï-3.jpg
Kamishibaï
DR3 Quilles - 3.jpg
Quilles
DR9 Couture -3.jpg
Atelier couture
DR7 Langage sifflé-6.jpg
Langage sifflé
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles