Menu

Philippe Beyries est candidat à la présidence de la Communauté de communes

IMG_4228.JPG

Philippe Beyries, maire de Castelnau-d’Auzan-Labarrère, est candidat à la présidence de la Communauté de communes du Grand Armagnac (CCGA).

Conseiller municipal de 1995 à 2001, maire de Castelnau-d’Auzan de 2001 à 2015, et maire de la première Commune Nouvelle du Gers « Castelnau-d’Auzan-Labarrère » depuis 2016, il a été réélu maire de cette commune, en mars 2020.

Comme il l'a réalisé sur sa Commune Nouvelle et fort de son expérience, à la demande de nombreux élus, Philippe Beyries s’engage pour être le rassembleur des 25 communes de ce territoire.

« Dans l’intérêt de la population, de nos communes petites et grandes, nous devons travailler unis, en tenant compte que près de 60 % de la population de la CCGA réside dans les petites communes, que celles-ci représentent près de 80 % du territoire et du réseau routier (compétence voirie). »

Philippe Beyries a salué les initiatives des précédents présidents de la CCGA, notamment du premier président, Claude Sainrapt, qui avait mis sur orbite cette Communauté de communes avec tous ses services importants pour la population : Enfance-Jeunesse qui touche de nombreuses familles, l’Action sociale qui permet à de nombreux aînés de pouvoir continuer à vivre chez eux, ainsi que le service de la voirie. Philippe Beyries a rappelé que le président, Didier Dupront, qui achève sa mandature, a su pérenniser ces services, et les faire évoluer avec équité pour le bénéfice de nombreuses personnes du territoire.

Philippe Beyries a précisé :

« Nous sommes une Communauté de communes de services qui avec ses compétences irrigue le vaste territoire de la CCGA. Évidemment, ces services ont un coût. Je tiens à les conserver et les faire évoluer. Comme je l’ai fait dans ma commune, je compte pratiquer le triptyque qui reflète mon esprit et ma volonté, qui consiste à développer les investissements, tout en pratiquant le social et en tenant compte du porte-monnaie de nos contribuables.

Ce mandat à venir, nous obligera à des réformes. Je suis prêt à les engager afin d’accompagner l’évolution de notre territoire. Je compte sur une équipe d’élus solidaires pour mener à bien les nombreux projets pour le bien-être, le bien vivre et la prospérité du Grand Armagnac. »

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles